Eric Picard en piste pour son 2e mandat à la mairie d'Espalion

  • Mercredi soir Eric Picard a entamé officiellement son deuxième mandat de maire.
    Mercredi soir Eric Picard a entamé officiellement son deuxième mandat de maire.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Après plus de deux mois d’attente, confinement oblige, le conseil municipal est enfin installé.

Élu le 15 mars dernier avec 52 % des voix, Eric Picard a entamé officiellement son deuxième mandat de maire après avoir été désigné par la nouvelle assemblée.

Ce n’est pas l’hôtel-de-ville qui accueillait, mercredi soir, la première réunion du nouveau conseil municipal d’Espalion mais le centre Francis-Poulenc. En effet, seul cet espace réunissait tous les critères imposés pour le respect des règles de distanciation entre les 27 conseillers.

Une réunion entamée, comme l’exige le protocole, sous la présidence de la "doyenne", en l’occurrence Claudine Bussetti.

Eric Picard était élu maire avec 21 voix pour, 4 blancs et 1 nul ; Christine Vernerey, également candidate, recueillait une voix. Au cours de sa première déclaration, le maire remerciait tous les élus, anciens et nouveaux, mobilisés via le CCAS pendant cette période de crise pour aider les personnes les plus fragiles. À ces remerciements il associait les élus du groupe de travail sur le "déconfinement", l’ensemble des employés communaux et les aides à domicile qui ont courageusement assuré la continuité du service public pendant ces deux mois. En tant que président du conseil de surveillance de l’hôpital, Eric Picard félicitait et remerciait le personnel hospitalier qui a su préserver en bonne santé les résidents de l’Ehpad. Le maire déclarait ensuite que la commune soutiendrait, dans la limite de ses moyens financiers, les activités commerciales et artisanales touchées par la crise actuelle. Il demandait ensuite à tous les élus de travailler, à l’avenir, dans un esprit de convivialité, de tolérance et de constructivisme. Christine Vernerey, seule élue de la liste "Espalion autrement", prenait ensuite la parole pour affirmer qu’elle continuerait à travailler de manière constructive et respectueuse comme elle l’avait fait lors du mandat précédent. Elle regrettait toutefois l’absence, à ses côtés dans cette assemblée, de Jean-Noël Ruffat élu durant plusieurs années. Guillaume Septfonds, pour le groupe "Espalion territoire d’avenir" constitué de 5 conseillers, remerciait les Espalionnais qui s’étaient déplacés pour voter le 15 mars et affirmait vouloir travailler en toute clarté et transparence.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

350000 €

Dans le centre ville d'espalion, bel immeuble en pierre, traversant, compre[...]

344 €

ESPALION : Dans résidence jouissant de très bonnes prestations (piscine, ac[...]

30300 €

Terrain à bâtir à ESPALION de 1585m2 avec réseaux à proximité, eau et élect[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir