Variétés locales 12 toujours dans l’action

  • Les membres du bureau autour de Cédric Albinet, adjoint au maire, lors de l’assemblée générale de Variétés Locales 12.
    Les membres du bureau autour de Cédric Albinet, adjoint au maire, lors de l’assemblée générale de Variétés Locales 12.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

C’est après l’initiation à la taille des arbres fruitiers au verger de Luc que s’est tenue, samedi 14 mars, à l’espace animation de Luc, l’assemblée générale de l’association Variétés locales 12.

Après avoir remercié les présents et en particulier Cédric Albinet, adjoint au maire de Luc-la-Primaube, François Aigouy, coprésident, a laissé la parole à Robert Saules, trésorier, qui a présenté les comptes de l’exercice écoulé. Le solde positif de 2031 € permet à l’association d’envisager quelques projets et de maintenir sa cotisation à 15 € pour l’année 2020.

Un passeport phytosanitaire

Le rapport d’activités de l’exercice écoulé fut ensuite présenté : dix-sept interventions de taille et de greffe dont 6 dans les écoles ou collèges, l’envoi de nouvelles feuilles de pommiers pour génotypage à l’INRA d’Angers, le projet d’implantation d’un planimètre sur le verger en cours de finalisation mais surtout les nouvelles relations avec la DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt). Une chargée de mission de la DRAAF est venue inspecter le verger. Cette visite avait pour but de contrôler l’état sanitaire des plantations avec recherche notamment de ravageurs et maladies. À l’issue de ce contrôle, l’association a reçu un rapport favorable correspondant à l’inspection de l’établissement de même qu’un passeport phytosanitaire, précieux sésame qui identifie Variété Locales 12, sous le numéro, MP04100 sur le registre officiel du contrôle phytosanitaire européen. Ce passeport phytosanitaire donne ainsi le droit de multiplier et diffuser en toute légalité les variétés anciennes de fruits existants dans les vergers de sauvegarde.

La production du jus de pommes pasteurisé par deux infatigables Robert Saules et Michel Granier a été soulignée. Ils sont restés disponibles depuis le 3 septembre jusqu’au 27 novembre pour élaborer, pour les adhérents, le meilleur des jus, celui de leurs pommes. Enfin la traditionnelle fête des fruits, le premier dimanche de novembre a connu un franc succès.

Projets 2020

Outre les traditionnelles journées de démonstrations de taille et greffe et la concrétisation de l’implantation du panneau au verger et de l’étiquetage des arbres, l’équipe se doit de poursuivre les recommandations de la DRAAF. Il reste un gros travail à fournir pour apprendre à mieux connaître les principales maladies et ravageurs susceptibles d’êtres présents dans les vergers.

Le groupe devra se mobiliser pour mieux appréhender cette problématique. D’ores et déjà, lors de l’assemblée générale de la Fédération, il a été décidé de rechercher un spécialiste de ces problèmes afin d’organiser une conférence à l’attention de toutes les sections. Tous les adhérents et passionnés sont invités à consulter le site qui fait référence en matière de connaissance et de lutte contre ces maladies et ravageurs : ephytia.inra.fr

Pour terminer, la section envisage l’organisation d’une journée pour fêter les 20 ans du verger en relation avec la mairie de Luc-la-Primaube qui se propose de l’accompagner et mettre à sa disposition des moyens matériels et humains.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

320 €

Appartement T1 Bis en très bon état, situé en rez-de-chaussé d'une petite c[...]

97000 €

Dans une résidence neuve avenue de Rodez, T2 de 40,57m² avec terrasse de 6,[...]

454 €

Au centre de La Primaube, local commercial d'une surface de 40 m2.Chauffage[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir