Cette année, l’école de pétanque sera privée de championnats

  • Ils espèrent la reprise des compétitions.
    Ils espèrent la reprise des compétitions.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Ce mois de mai devait être le mois de l’épreuve de vérité pour l’école de pétanque. Le programme établi par le comité départemental envoyait les jeunes du Pays rignacois le 3 mai à La Besse pour la doublette, le 10 mai à Flavin pour le tête-à-tête, le 17 mai à Drulhe pour la triplette. Le coronavirus avec le confinement et les mesures sanitaires imposées ont eu raison de ce programme, comme il a eu raison de toutes les compétitions et des concours jusqu’au 31 juillet pour respecter les consignes fédérales.

Les jeunes pétanqueurs sont très frustrés. Ils s’entraînaient le mercredi après-midi depuis le mois de septembre. Ils avaient eu un avant-goût de la compétition avec le challenge du Conseil départemental en novembre et décembre 2019 : victoire d’une doublette en benjamins. Ils avaient aussi disputé le championnat des écoles de pétanque en janvier, février et début mars avec une qualification pour l’équipe I des benjamins-minimes pour la phase finale qui devait se disputer le 12 avril.

Contacts via Internet

Depuis le confinement les entraînements ont été suspendus. Mais les responsables sont restés en contact avec les jeunes qui ont reçu, comme pour les cours scolaires via Internet des exercices à effectuer au cours desquels ils devaient relever des défis : des séries de tir de précision, reprendre le point sur une boule placée très près du but, se battre contre son ombre… Et communiquer les résultats de cette compétition organisée à distance.

La compétition sera-t-elle reportée après les vacances ? Il le faudrait, car si les seniors et les vétérans se remettront de cette longue interruption, chez les jeunes, ce sera plus compliqué : "Pour la majorité de nos jeunes, la pétanque n’est pas leur activité principale… S’il n’est pas possible de les fidéliser en leur faisant miroiter un titre de champion ou de vice-champion départemental ou simplement un podium, on risque de les perdre rapidement car on sait que leur adhésion à la pétanque est souvent éphémère" ont expliqué les responsables.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

189900 €

Maison entièrement rénovée située dans un hameau calme et idéalement située[...]

440000 €

Charmante maison contemporaine avec façade en pierres dont la rénovation a [...]

95340 €

Dans copropriété récente de douze appartements, à deux pas des commerces, a[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir