Le village pleure son ancien maire

Abonnés
  • André Deltort. André Deltort.
    André Deltort.
Publié le

André Deltort s’en est allé laissant derrière lui l’amour pour les siens, la passion pour son métier, l’engagement pour sa commune.

Les restrictions sanitaires actuelles dûes à la pandémie du coronavirus n’ont pas permis aux villageois de lui rendre l’hommage que méritaient ses 36 années, dont 24 en tant que maire, de bons et loyaux services passées au service de la commune.

En compagnie de son épouse Josette, il a vécu les dernières années de sa vie à la maison de retraite Les Rosiers, à Rignac où il avait été adopté pour sa gentillesse. Comme il avait été adopté par les Rignacois que le couple croisait lors des balades régulières effectuées autour de la salle des fêtes André-Jarlan, du gymnase et le long du boulodrome.

L’hommage du maire, Yves Mazars, qui a effectué deux mandats de conseiller à ses côtés a parlé "d’un homme vaillant, rigoureux, pétri d’un énorme bon sens, qui a su faire évoluer l’exploitation familiale toujours avec l’amour du métier, qui aimait le travail bien fait, le travail fini". Et de citer ses principales réalisations à la tête de la commune menées comme toutes les autres avec un esprit d’ouverture, de dialogue et d’équité : le premier lotissement communal aux Janenques, la construction de la salle polyvalente, la construction du multiple rural à côté du presbytère : "J’ai toujours privilégié les nombreux échanges que nous pouvions avoir… Vos conseils, votre passion à tous nos projets montraient bien l’intérêt que vous portiez à cette commune que vous avez tant chérie".

Yves Mazars a ensuite rappelé la remise de l’écharpe tricolore de maire honoraire du village par le préfet en 1997. Et sa dernière sortie officielle en compagnie des autorités départementales et locales en août dernier pour l’inauguration des dernières réalisations :

"Au nom de Claude Mouly ancien maire,

de l’ensemble des élus anciens et actuels et de

la population, je vous remercie vivement pour tout ce que vous avez fait pour notre commune.

Au revoir André."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Mayran

242000 €

Venez découvrir cette belle maison située à 15 minutes de Rodez ! . . De pl[...]

85000 €

Un corps de ferme comprenant une maison d'habitation , trois bâtiments (anc[...]

Toutes les annonces immobilières de Mayran
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?