Bassin decazevillois : Molénat stoppe l’alu et le PVC et développe le bois

  • Le site de production de Molénat Bois, zone du Plégat  à Aubin.
    Le site de production de Molénat Bois, zone du Plégat à Aubin. / /
  • Le site de Molénat Alu et PVC à la zone des Tuileries à Viviez.
    Le site de Molénat Alu et PVC à la zone des Tuileries à Viviez. / /
  • Les locaux de la zone des Granges à Viviez ont été vendus à Decazeville communauté mi-mai.
    Les locaux de la zone des Granges à Viviez ont été vendus à Decazeville communauté mi-mai. / /
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le chiffre d’affaires des menuiseries en PVC a baissé de moitié en deux ans seulement.

Acquis en 2015 par le groupe chartrain Lorillard, le groupe Molénat (Bois, Alu et PVC), spécialisé dans la fabrication de menuiseries, connaît actuellement un recentrage de ses activités.

Après avoir transféré il y a un an l’activité PVC du site de production de la zone des Granges à Viviez (les locaux ont été vendus à Decazeville communauté il y a quinze jours) sur le site de la zone des Tuileries à Viviez où étaient produits les produits alu, la décision de stopper la production d’alu a été prise il y a 3 mois. Et depuis vendredi 29 mai, la production de PVC a également cessé.

"Le marché du PVC est en recul depuis deux ans. Cela représentait 12 M€ de chiffre d’affaires en 2015. Un CA divisé par deux actuellement, à 6 M€", explique Thierry Luce, président du groupe Lorillard, qui ajoute :

"Je suis venu rencontrer les salariés pour leur expliquer la situation. J’ai également rencontré le président de Decazeville communauté et j’ai été en contact avec le maire de Viviez.

Nous avons cinq autres sites de production de PVC en France, afin de produire au plus près des clients".

Molénat Bois : "Une belle carte à jouer"

Si l’alu et le PVC ont moins la cote auprès de la clientèle davantage sensibilisée au développement durable, en revanche les menuiseries bois sont en plein développement avec pour conséquence une belle croissance pour le site de Molénat Bois, situé sur la zone du Plégat à Aubin.

"Nous avons une belle carte à jouer. Nous fabriquons actuellement 50 à 60 menuiseries bois par jour à Aubin ; nous allons passer rapidement à 80-90 menuiseries au quotidien et envisageons 100 menuiseries fabriquées par jour d’ici septembre", indique Thierry Luce.

Réunion avec les actionnaires le 16 juin

Le président de Lorrillard précise que toute l’attention sera portée au devenir des 24 salariés de Molénat PVC, pour limiter l’impact social. "La décision définitive de cesser le PVC à Viviez n’est pas encore totalement arrêtée. La production des dernières commandes s’est terminée, et nous aurons recours au chômage partiel en attendant les mesures à venir. Une réunion avec les actionnaires est prévue le 16 juin prochain. Je présenterai un plan d‘économies et d’action qui concerne Molénat mais aussi tout le groupe Lorillard".

Outre deux départs à la retraite, 4 personnes ont déjà rejoint Molénat Bois. Selon Thierry Luce, une grande partie des salariés de Molénat PVC serait intéressée pour rejoindre Molénat Bois (il s’agit de sociétés et de conventions collectives différentes), d’autres salariés pourraient quitter l’entreprise. Des postes administratifs, notamment comptables, seraient par ailleurs repensés en synergie au niveau du groupe.

Bernard-Hugues Saint-Paul
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

83750 €

Decazeville : Venez découvrir cette maison de type 3 fonctionnelle comprena[...]

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

106000 €

A VENDRE- Immeuble à usage locatif comprenant local commercial en rez-de- c[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir