Retour au travail dans le jardin partagé de Riz’home

  • Les jardiniers de Riz’home ont retrouvé leurs parcelles.
    Les jardiniers de Riz’home ont retrouvé leurs parcelles.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Depuis quelques semaines le jardin partagé de la rue de Perse reprend vie et les rangées de légumes bien alignés ont remplacé les herbes folles qui avaient poussé pendant deux mois.

Si, pendant le confinement, les amateurs de jardinage ont réussi à s’adonner à leur passion quand ils avaient la chance de posséder un lopin de terre autour de leur domicile, il n’en fut pas de même pour les membres de l’association Riz’home au jardin partagé de la rue de Perse.

En effet tous les déplacements et regroupements en des lieux collectifs étant alors proscrits, les adhérents en étaient réduits à voir pousser l’herbe sur leur parcelle. Ceci pendant deux mois habituellement consacrés à la préparation de la terre, aux semis et aux plantations.

Mais, peu à peu, l’étau s’est heureusement desserré. D’abord une heure de travail autorisée à tour de rôle pour chacun, puis, dès le 11 mai, un vent de liberté a soufflé sur les parcelles du jardin associatif, lui permettant ainsi de sortir d’une hibernation qui n’avait que trop duré.

Dès lors chacun a pu ressortir les outils et s’activer à remettre les lieux en état, l’herbe ayant envahi le terrain.

Actuellement ce sont trente parcelles qui sont cultivées par les jardiniers et jardinières venant bien souvent en famille. Un regroupement intergénérationnel puisque la doyenne porte allègrement ses quatre-vingt-dix printemps et, si elle n’a plus tout à fait bon œil, elle a encore bon pied. Quant à la plus jeune, elle est annoncée pour le mois de juillet…

De nouveaux arrivants à Espalion, vivant souvent en appartement, sont heureux de trouver cet espace convivial leur permettant l’activité physique et le contact avec la nature. Les liens se créent et si les embrassades et les poignées de mains ne sont pas encore d’actualité les retrouvailles font énormément de bien : les conseils, les échanges de plants, de graines et d’informations sur les techniques vont bon train.

En jardiniers confirmés et fervents défenseurs de la nature, Jean-Robert Eytier et son épouse sont un peu les animateurs et les pédagogues des lieux. Ils mettent toute leur énergie à faire vivre ce jardin dans la convivialité et le partage et ne sont pas avares de leurs judicieux conseils envers les néophytes.

Si l’accent est mis en priorité sur la pratique de l’agroécologie et que le paillage du sol est conseillé, chacun est libre de cultiver sa parcelle tel qu’il l’entend tout en respectant l’environnement.

Il va de soi que tout pesticide n’est pas le bienvenu ici et que le jardin de la rue de Perse est un lieu de découverte de nouvelles techniques respectueuses de la terre.

Outre les parcelles individuelles, le reste du terrain mis à la disposition de l’association par la municipalité est à présent destiné aux travaux collectifs qui se déroulent tous les samedis matin.

Pour les Espalionnais qui veulent rejoindre l’association ou suivre les différentes actions, une seule adresse : rizhomepassion.canalblog.com

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

57000 €

Dans un secteur calme, à Calmont, commune d'Espalion, parcelle de terrain à[...]

385 €

A Louer appartement de type T2 situé au 2ème étage d'une résidence avec as[...]

107000 €

Très bel appartement T3 de 90m2 habitables environ, entièrement rénové avec[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir