Aveyron : une reprise calme mais des plus enthousiastes dans les cafés et les restaurants

  • Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise.
    Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
  • Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise.
    Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
  • Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise.
    Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
  • Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise.
    Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
  • Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise.
    Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
  • Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise.
    Au-delà de l’aspect économique, c’est le bonheur de se retrouver qui marquera cette journée de reprise. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La bonne humeur l’aura emporté sur l’affluence ce mardi 2 juin, dans les cafés et restaurants du département.

Soleil au rendez-vous, mesures d’hygiène et de distanciation en place dans l’ensemble des établissements et grosse envie, pour les gérants, de rouvrir leurs commerces : toutes les conditions étaient réunies pour le très attendu déconfinement, ce mardi 2 juin, du côté des bars et restaurants aveyronnais.

Seuls absents : les clients, trop rares du point de vue des restaurateurs contactés hier. Un "petit mardi" pour Isabelle Sabin, de la Maison de Cécile et Aimé, chez qui tout s’est "très bien passé" bien qu’un peu trop "tranquillement". "Impeccable, superbe de retrouver les clients" pour la gérante de Chez Chantal à Pruines, malgré une affluence de 13 personnes pour une capacité d’accueil de 30 places.

"Calme" aussi chez Cuisine et comptoir, à Rodez, voire "pas terrible" de l’aveu du patron Jean-François Sterin, qui fonctionne avec une clientèle d’employés des bureaux avoisinants, très souvent "retenus" en télétravail. "Normalement, à Bourran, tout le monde tourne très bien, mais là, on perd 70 à 80 %. Certains ont peur de retourner au restaurant, la tendance n’est pas très bonne".

Au-delà de l’aspect économique de cette journée de reprise, un sentiment unit l’ensemble des professionnels : la joie de retrouver les clients, un bonheur partagé et visible sur tous les visages, malgré les masques.

Le "plaisir extraordinaire" d’un café en terrasse

"Nous avons eu une quinzaine de personnes, mais on revit, je suis heureuse !", affirmait en milieu de matinée Karine, gérante des Colonnes, à Rodez. Non loin, à La Compagnie, une "quarantaine d’habitués" pour les cafés du matin, beaucoup de réservations pour les jours à venir et une même joie de rouvrir.

Pour les clients, l’heure était à la fête, comme en témoignent les Ruthénoises Marie-Jo et Edwige, en train de partager le "plaisir extraordinaire" d’un café en terrasse. Même ressenti pour les jeunes Erjona et Célia, qui évoquent le "bonheur de se retrouver" autour de cafés et viennoiseries.

Désormais déconfinés, bars et restaurants sont suspendus à la disparition du virus autant qu’à la reprise économique, qui permettraient aux clients de sortir à nouveau en plus grand nombre.

"Il faut attendre un peu, 10 ou 15 jours, voir si le virus redémarre. Si ça ne repart pas, les gens vont avoir envie de sortir davantage", analyse Karine.

Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Pruines

256000 €

Secteur Pruines - idéalement situé à 20km de Sébazac et à 10km de Marcillac[...]

24200 €

EXCLUSIVITE Situé dans un petit hameau à Pruines, parcelle de terrain con[...]

23000 €

Terrain viabilisé et constructible situé dans un quartier prisé en dominant[...]

Toutes les annonces immobilières de Pruines
Réagir