Rodez Agglomération : un conseil transitoire mais mobilisé

Abonnés
  • Un conseil réuni à la salle des fêtes de Rodez.
    Un conseil réuni à la salle des fêtes de Rodez. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

En attendant le 2e tour des municipales à Rodez, après lequel sera installé définitivement le nouveau conseil d’agglomération, un conseil transitoire s’est déroulé ce mardi 2 juin, au cours duquel il fut notamment question de soutien à l’économie locale.

Hier, la salle des fêtes de Rodez hébergeait un conseil d’agglomération transitoire en présence d’une cinquantaine d’élus. Avec cette particularité d’accueillir des élus, tels que, par exemple, le maire de Sainte-Radegonde Michel Delpal, qui ne le sont plus. Mais, en attendant le 10 juillet, où sera installé le conseil d’agglomération dans sa véritable configuration, et après un rapide appel par ordre alphabétique, rappelant les rentrées des classes, les élus sont entrés dans le vif du sujet.

Si le menu du jour n’était pas dense, il n’en comportait pas moins des sujets importants. Ainsi, la fin de la délégation de service public par anticipation avec Vidéopole. Une histoire de plus de 30 ans, qui ne laissera pas que de bons souvenirs. Ou encore le vote d’une prime pour le personnel de l’agglomération qui est resté mobilisé durant la crise.

Mais plusieurs dossiers abordés hier, concernaient le soutien de Rodez agglomération à l’économie locale.

La collectivité a depuis quelques semaines déjà débloqué 5 millions d’euros, "le fonds le plus généreux de la Région", a tenu à rappeler le président Christian Teyssèdre, en complément des interventions de l’État et de la Région.

Relance économique

À ce jour, 652 dossiers de demandes de soutien ont été enregistrés pour une somme avoisinant les 1,08 millions d’euros. "Mais cela devrait évoluer vite", a fait remarquer Christian Teyssèdre. Hier en effet, les élus ont voté une convention avec la Région et un réajustement des critères d’attribution. "Cela permet d’élargir le champ d’attribution", avance Christian Teyssèdre, tout en envisageant de possibles nouveaux aménagements lors du prochain conseil d’agglomération.

De même, l’agglo participe à un fonds régional local de relance économique du tourisme, du commerce et de l’artisanat, à hauteur de trois euros pas habitant. Et ce, pour des aides au redémarrage de l’activité principalement.

Des subventions ont également été attribuées dans le cadre du fonds d’intervention pour le commerce, afin de contribuer au financement de la modernisation du commerce de proximité, principalement pour des commerces de bouches, et notamment pour ceux bordant la place de la cité, refaite à neuf. Le tout pour un montant de plus de 43 000 euros.

Au final, une trentaine de dossiers ont été soumis à l’approbation des élus, dans une ambiance somme toute sereine.

Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

41 €

RODEZ BOURRAN : Parking extérieur dans résidence.[...]

570 €

Centre ville de RODEZ proche de toutes commodités (commerces, bus, écoles),[...]

905 €

APPARTEMENT TRAVERSANT SITUE AU 2EME ETAGE AVEC ASCENSEUR LA CUISINE EST AM[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir