Sans surprise, Jacques Barbezange conserve l’écharpe tricolore

Abonnés
  • Jacques Barbezange en route pour un nouveau mandat.
    Jacques Barbezange en route pour un nouveau mandat.
  • Le conseil municipal est désormais en place
    Le conseil municipal est désormais en place
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Jamais autant de temps ne se sera écoulé entre le moment de la proclamation du résultat des élections municipales et celui du vote du maire. Inutile de revenir sur les événements qui ont suivi l’unique tour du scrutin universel de cette année, on risque bien de s’en souvenir longtemps.

A Baraqueville, c’est le mercredi 27 mai que les politiques locaux ont signé leur retour par le premier conseil municipal composé des candidats élus en mars dernier.

Une réunion qui, pour répondre aux mesures de distanciation physique des 23 membres, avait été délocalisée à la salle d’animation de Lax.

L’ordre du jour majeur de la séance présidée par le doyen de l’assemblée, à savoir Joël Laugier, consistait bien évidemment à élire le maire et c’est sans surprise que le sortant Jacques Barbezange a été reconduit par 20 voix contre 3 pour Thomas Jaafar qui s’était également porté candidat. Dans un moment empreint d’une pointe d’émotion, le premier magistrat ainsi confirmé dans sa fonction, retraçait en quelques mots son parcours au service des administrés baraquevillois entamé en 1995. Il se tournait ensuite vers l’avenir en lançant un appel aux 3 élus non issus de sa liste : "Je veux considérer tous les conseillers au même titre et il y aura suffisamment de travail pour occuper les 23 d’entre nous, nous devons tous être dans une attitude constructive dans l’intérêt de Baraqueville !".

Puis, il lui revenait de proposer sa liste d’adjoints constituée, dans l’ordre du 1er au 6e : William Bauguil, Dorothée Serges Garcia, Christophe Rauzy, Christine Bernardi, Robert Puech et Murielle Regourd.

Cette nouvelle liste votée, il nommait également 4 conseillers délégués à savoir Monique Marty, Olivier Arnal, Gérard Bec et Alain Bories.

Les délibérations relatives aux indemnités entraînaient des débats mais conformément aux textes prévus par la loi, le barème autorisé par le Code général des collectivités accompagné d’une majoration de 15% accordée aux communes bureaux centralisateurs de canton a été finalement adoptée. Pour rappel, en 2014, compte tenu de la situation financière de la commune à ce moment-là, les élus avaient décidé de renoncer à cette option.

Le maire proposait maintenant de revenir à une situation standard aux décisions prises à l’époque par tous les maires précédents. Pour conclure cette étape résolument protocolaire s’en est suivie la lecture de la charte des élus et la soirée a pris un tournant beaucoup plus relâché autour de quelques agapes et d’un petit verre. Tous les élus ont apprécié ce moment d’échange pour faire connaissance en respectant bien évidemment autant que possible les contraintes exigées par le contexte sanitaire.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires (1)
L'immobilier à Baraqueville

57000 €

VORS Commune de BARAQUEVILLE A la campagne, pour amoureux d'espace, belle e[...]

137000 €

Dans une Résidence neuve au coeur de BARAQUEVILLE, appartement T3 de 64,42m[...]

67000 €

VORS Commune de BARAQUEVILLE Secteur résidentiel, belle parcelle de terrain[...]

Toutes les annonces immobilières de Baraqueville
Réagir
Les commentaires (1)
babar Il y a 4 jours Le 07/07/2020 à 09:27

avé le covid la moitié des habitants n'ont pas voté, alors la majorité des habitants n'ont pas mis son nom dans l'enveloppe