Les Logis de l'Aveyron sécurisent les séjours de leurs clients

  • Romain Boulliard, président des Logis de l’Aveyron.
    Romain Boulliard, président des Logis de l’Aveyron. DDM / Guy labro / DDM
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le département recense 32 hôtels et restaurants Logis de l’Aveyron, groupe que préside le Villefranchois, Romain Boulliard, le patron des Fleurines. Sur l’Ouest Aveyron, sont aussi adhérents le Relais de Farrou, l’Oustal del Barry et le Bellerive à Najac, le Relais Montle Viaur à Saint-André de Najac, l’hôtel du Commerce à Rieupeyroux, l’hôtel de Frejeroques à Foissac, l’Auberge la Diège à Capdenac-Gare.

Pour la réouverture des établissements, après la crise sanitaire, les Logis hôtels ont mis en place des mesures sanitaires et une restauration adaptée. "Nous avons demandé aux hôteliers de s’engager à travers la charte d’engagements Pour un Séjour plus Sûr", indique leur président. "Nous avons recommandé à chaque hôtelier d’adapter son fonctionnement et de renforcer ses protocoles en prenant en compte ses caractéristiques propres : sa taille, son organisation, son environnement et sa région d’implantation. Les hôteliers indépendants sont responsables de l’adaptation des mesures sanitaires dans le strict respect des règles locales et nationales afin d’assurer un service adapté à la situation", poursuit Romain Boulliard.

Les mesures de la charte

Un référent Covid-19 a adapté les directives des autorités à chaque hôtel. Il contrôle rigoureusement leur application et les fait évoluer. Les équipes sont formées et appliquent rigoureusement les procédures renforcées et les gestes barrières ; elles portent obligatoirement un masque. Les consignes sanitaires sont affichées partout où elles sont utiles. La distanciation est organisée par un marquage au sol, un sens de circulation. Les protocoles sanitaires sont renforcés, en particulier sur les points de contact fréquents comme les poignées de porte, les interrupteurs, boutons d’ascenseurs. Des produits de nettoyage efficaces, et éco labellisés autant que possible, sont utilisés. Les chambres et salles de bains sont rigoureusement nettoyées et assainies. Le linge de lit et de toilette est lavé à haute température. Les produits d’accueil et oreillers supplémentaires sont disponibles sur demande à la réception. Le service du petit-déjeuner et des repas est adapté. L’accès au buffet du petit-déjeuner, quand il est en place, est réaménagé et contrôlé pour organiser la distance physique. Les tables sont espacées de 1 m, elles ne peuvent pas accueillir plus de 10 personnes. Les cartes sont disponibles au format digital ou proposées à l’ardoise. Pour se déplacer dans les parties communes, le port du masque est obligatoire. En cuisine, port du masque obligatoire pour toutes les équipes, le lavage quotidien des vêtements de travail ou encore le nettoyage des superficies de travail et outils avec des produits efficaces contre le Covid-19.

Autant de mesures prises pour rassurer la clientèle. Dans son établissement des Fleurines, Romain Boulliard commence à percevoir un frémissement. "Déjà, les annulations se sont arrêtées. Et des gens appellent pour des renseignements. "

Guy labro
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

144000 €

Place Fontanges. Au 2ème étage, appartement type 3 de 67,48 m² avec loggia [...]

360 €

A LOUER TYPE 3 SUR LE TOUR DE VILLE - CHAUFFAGE GAZ DE VILLE - DOUBLE VITRA[...]

45800 €

Beau terrain boisé de 2400 m² dans un quartier résidentiel, proche accès ro[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir