Decazeville : le recteur constate les fragilités et les atouts du territoire

Abonnés
  • Benoît Delaunay a visité le centre scolaire du Sailhenc.
    Benoît Delaunay a visité le centre scolaire du Sailhenc. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
  • Benoît Delaunay a visité le centre scolaire du Sailhenc.
    Benoît Delaunay a visité le centre scolaire du Sailhenc. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
  • Benoît Delaunay a visité le centre scolaire du Sailhenc.
    Benoît Delaunay a visité le centre scolaire du Sailhenc. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Benoît Delaunay, recteur de l’académie de Toulouse, a visité l’école du Sailhenc en secteur réseau d’éducation prioritaire, puis le lycée La Découverte à la pointe de l’innovation.

Pour sa troisième venue en Aveyron depuis sa nomination en juillet dernier, Benoît Delaunay, recteur de l’académie de Toulouse, après Rodez et le Nord-Aveyron, était hier matin à Decazeville.

Il s’agissait de constater sur le terrain le retour en classe dans une école du réseau d’éducation prioritaire (REP).

C’est aux côtés d’Armelle Fellahi (inspectrice d’académie, directrice des services de l’Éducation nationale en Aveyron), Laurent Boulet (inspecteur de circonscription), Sébastien Cayssial (coordinateur REP), François Marty (maire de Decazeville), Alain Alonso (premier adjoint) et Christian Lauzu (directeur général des services), que le recteur s’est rendu au complexe scolaire du Sailhenc qui regroupe écoles maternelle et élémentaire.

Au cours de la visite, Claire Bouscal (directrice de l’école maternelle) et Sylvie Vidal (directrice de l’école élémentaire) ont expliqué l’application des mesures sanitaires et de distanciation sociale en classe ainsi que dans la cour (séparé en trois zones permettant ainsi que les groupes ne se mélangent pas).

Que ce soit avec les élèves de grande et petite section dans la classe d’Élodie Enk et Sylvie Vidal, mais aussi dans la classe Ulis et de CE1 d’Hélène Bernard et Peggy Clerquin (AESH), la classe de CP et CE 1 et CE2 de Marielle Teulier, ou encore la classe de CE 1, CE2, CM1 et CM2 d’Émilie Pradels et d’Imane Lamsakan, Benoît Delaunay s’est entretenu avec les écoliers et les enseignants qu’il remerciait et félicitait pour leur action durant le confinement et depuis le déconfinement. "Il faut reprendre l’école, reprendre la vie", indiquait le recteur.

"Il a fallu de la confiance pour que les enfants reviennent. Nous croisons les doigts pour ne pas avoir à revivre cette période qui est très compliquée", soulignait pour sa part Sylvie Vidal.

François Marty, maire de Decazeville, estimait que c’était "un honneur de recevoir le recteur qui est quelqu’un de très ouvert, qui aime les jeunes et le contact avec eux. Il a pu se rendre compte du travail réalisé par le corps enseignant que je félicite et les services de la mairie. C’est aussi l’occasion de sensibiliser le recteur sur notre territoire dont la population est fragile, et donc de la nécessité de garder le Réseau d’éducation prioritaire sur ce territoire appauvri pour lequel il faut rester optimiste et agir".

Pour sa part, Benoît Delaunay a indiqué qu’il n’y avait pas d’annonce spécifique concernant le REP.

Bernard-Hugues Saint-Paul
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

92750 €

Sur les hauteurs de Decazeville, venez découvrir cette maison de type 4 en [...]

188000 €

A VENDRE- belle maison d'environ 105 m2 habitable,intérieur entièrement rén[...]

55000 €

A VENDRE-Maison de ville T4 mitoyenne avec cave, balcon exposé sud et jardi[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir