Jean-Jacques Bourdin arrête la matinale de RMC mais garde l'interview politique

  • Jean-Jacques Bourdin va quitter à la rentrée la présentation de la matinale de RMC qu'il animait depuis 19 ans, "Bourdin Direct", mais restera aux manettes de l'entretien politique de 8H30
    Jean-Jacques Bourdin va quitter à la rentrée la présentation de la matinale de RMC qu'il animait depuis 19 ans, "Bourdin Direct", mais restera aux manettes de l'entretien politique de 8H30 PASCAL GUYOT / AFP / PASCAL GUYOT / AFP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(AFP) - Le journaliste Jean-Jacques Bourdin va quitter à la rentrée la présentation de la matinale de RMC qu'il animait depuis 19 ans, "Bourdin Direct", mais restera aux manettes de l'entretien politique de 8H30, selon des informations du Parisien.

Interrogé par l'AFP, le groupe Altice, propriétaire de la radio RMC, n'a pas souhaité commenter ces informations.

Le journal, qui cite des sources concordantes, indique que cet arrêt se fait "d'un commun accord" avec la direction.

Figure de la station connu pour ses interviews sans concession, l'animateur de bientôt 71 ans, qui a commencé comme journaliste sportif sur RTL, où il a fait carrière avant de rejoindre RMC, souhaiterait lever le pied pour se consacrer pleinement à son interview politique dans la perspective de l'élection présidentielle de 2022, selon Le Parisien.

Sa matinale est également diffusée à la télévision sur RMC Découverte et son entretien politique sur BFMTV, des chaînes qui font partie comme RMC du groupe Altice.

Lors de la dernière vague d'audiences radio publiée par Médiamétrie, portant sur le premier trimestre (de janvier jusqu'au 16 mars) RMC était en recul avec 6,4% d'audience cumulée (-0,9 point). La matinale "Bourdin Direct" a réuni en janvier 660.000 habitués entre 7 heures et 9 heures, soit 120.000 de moins que l'année d'avant, précise le Parisien.

Selon le quotidien, la journaliste de BFMTV Apolline de Malherbe, actuellement joker de Jean-Jacques Bourdin, est en bonne position pour lui succéder à la rentrée.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir