Les couturières bénévoles ont fabriqué 3 019 masques pour les Villefranchois

  • Les couturières bénévoles et l’équipe du CCAS pour l’opération masques avec, à droite, le maire Jean-Sébastien Orcibal.
    Les couturières bénévoles et l’équipe du CCAS pour l’opération masques avec, à droite, le maire Jean-Sébastien Orcibal. / MCB /
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les remerciements du maire aux couturières bénévoles qui ont œuvré pour protéger les habitants.

Le nouveau maire de la Bastide a tenu à rendre hommage, lors d’un moment très convivial à Treize Pierres, aux 19 couturières bénévoles, aidées par 5 autres bénévoles pour la découpe du tissu et le repassage, qui, du 14 mai au 3 juin, ont réalisé pas moins de 3 019 masques ! Cet atelier éphémère de fabrication de masques en tissu a été mis en place par le Centre communal d’action sociale (CCAS) dans le cadre de sa cellule de crise Covid-19. "Au nom des Villefranchois et de la Nation, merci à l’investissement des couturières", a déclaré Jean-Sébastien Orcibal.

Distribution

Ces masques seront donnés à tous les Villefranchois à partir de 11 ans, c’est-à-dire en âge d’aller au collège. Malgré le nombre impressionnant de ces masques cousu main, il n’y en a bien sûr pas assez pour tous les habitants, aussi une commande nationale auprès d’une entreprise française viendra compléter le travail exemplaire de tous ces bénévoles accompagnés des agents techniques de la municipalité qui ont permis à cet atelier d’exister. 158 masques ont commencé à être distribués aux bénévoles des associations caritatives alimentaires (Secours populaire, Tables ouvertes, Collectif alimentaire, Secours catholique) qui voient passer beaucoup de monde, 300 autres seront attribués aux jeunes suivis par la Mission locale. Tous les habitants ne pourront pas bénéficier d’un de ces masques en tissu, aussi on fait appel à la responsabilité de chacun pour se mettre en retrait en cas de masque déjà reçu d’autre provenance. Au-delà de la question essentielle de sécurité sanitaire, cet atelier a aussi fait apparaître une réelle solidarité et un passage de relais intelligent entre deux élues, Colette Lefevre et Florence Serrano. La seconde succédant à la première au poste d’adjointe aux affaires sociales. Une transition naturelle et en douceur plébiscitée par tous.

Évènement historique

Au moment de passer le relais, Colette Lefevre a confié que "cet évènement restera historique et a permis de renouer avec la sociabilité. On est tous interdépendants car pour aller loin il faut être ensemble. Tout le monde apporte sa pierre à l’édifice". Pour sa dernière prise officielle de parole, cette dernière a fait référence à Steve Jobs qui déclarait que "Vivre est la plus belle des choses. Ne perdons pas de temps, aimons la vie ! Cet atelier a été une belle expérience, chacune a apporté sa compétence, son humour, alors restons soudés, la vie a du prix, il faut faire face ensemble".

Malgré les masques, l’émotion était palpable et l’on sentait que cette équipe, constituée dans l’urgence pour le bien de tous, avait tissé des liens forts et indéfectibles. Chacune semblait avoir du mal à tourner la page après une si belle expérience de vie. Gageons que leur énergie commune se retrouvera sur d’autres fronts qu’on espère moins dramatiques.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

355 €

Secteur Hopital, T2 double exposition composé d'une pièce à vivre avec cuis[...]

290 €

Coeur de ville, proche de toutes commodités - Appartement T2 situé au 2ème [...]

54000 €

Situé en coeur de bastide, dans rue commerçante, Immeuble composé en rez d[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir
Les commentaires (1)
Anonyme16120 Il y a 3 mois Le 06/06/2020 à 09:36

on parle pas des couturiers