Confinement : les Françaises n'ont pas renoncé à leur routine de soin, bien au contraire

  • Les consommatrices françaises se sont tournées vers le e-commerce pour réaliser des soins haut de gamme à domicile pendant le confinement.
    Les consommatrices françaises se sont tournées vers le e-commerce pour réaliser des soins haut de gamme à domicile pendant le confinement. PeopleImages/Istock.com / PeopleImages/Istock.com
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Les Françaises ont-elles renoncé à leur routine beauté pendant le confinement ? Non, à en croire les derniers chiffres rendus publics par The NPD Group. L'e-commerce se serait substitué aux ventes physiques avec un bond de 123% des ventes en ligne de produits de soin haut de gamme en avril 2020 par rapport à la même période un an plus tôt.

Malgré la fermeture des instituts de beauté, des parfumeries, et des grands magasins pendant le confinement, les Françaises n'ont pas stoppé leur routine de soin. Au contraire, elles se sont même tournées vers la vente en ligne pour transformer leur salle de bain en véritable institut à domicile.

D'après le dernier bilan de The NPD Group, pas moins de 21,6 millions d'euros ont été générés par les ventes du marché de la beauté haut de gamme sur le circuit e-commerce en avril 2020, avec 491.000 unités commercialisées. Cela représente une hausse de 73% en valeur et de 69% en unités par rapport à la même période un an auparavant.

Les soins pour le visage et pour le corps ont tout particulièrement séduit les Françaises pendant cette période de distanciation sociale. Les ventes en ligne des premiers ont enregistré une augmentation de 112%, quand celles des seconds ont connu une hausse de 225%. Pour le visage, les Françaises se sont essentiellement tournées vers les crèmes, les sérums, les exfoliants, et les masques, tandis que pour le corps ce sont les crèmes, les gommages, les huiles et les compléments alimentaires qui ont fait l'unanimité.

"Une fois le premier choc de l'annonce des mesures restrictives passé, les consommatrices ont adapté leur comportement d'achat et les ventes en ligne ont accéléré semaine après semaine. La période que nous venons de passer n'a pas fondamentalement bouleversé les tendances mais a eu un effet accélérateur sur des phénomènes qui commençaient à émerger avant la crise comme celui du grand retour des routines soin aux dépens des routines maquillage", commente Mathilde Lion, Expert beauté Europe chez The NDP Group.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir