Rodez : à l’Ehpad Combarel, des sourires sous les masques

Abonnés
  • Rencontre à distance, entre Paulette Cayrel et ses filles France et Sylvia.
    Rencontre à distance, entre Paulette Cayrel et ses filles France et Sylvia. X.B. / X.B.
  • Menu amélioré, mais impossible à partager avec les membres de la famille, et pas plus de deux personnes par table. Contraintes sanitaires obligent.
    Menu amélioré, mais impossible à partager avec les membres de la famille, et pas plus de deux personnes par table. Contraintes sanitaires obligent. X.B. / X.B.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Pour la fête des mères, hier, personnel et résidents ont mis les petits plats dans les grands alors que les visites familiales reprennent peu à peu leur rythme de croisière depuis le 5 juin et un assouplissement des mesures sanitaires en Ehpad.

Et bien maman, souris !". À l’heure où beaucoup portent un masque et alors que chacun doit apprendre à sourire avec les yeux, c’est la blague à la mode. Mais bien qu’invisibles, les sourires étaient pourtant de sortie hier, à l’Ehpad Combarel, alors que Paulette Cayrel recevait ses filles France et Sylvia. Dans des conditions assouplies, puisque depuis le 5 juin, les résidents peuvent recevoir "jusqu’à quatre visiteurs en même temps y compris des mineurs", interdit de séjour jusqu’à présent, "pour une durée de 50 minutes contre 20 minutes précédemment", comme l’explique la directrice Fatiha Habibi.

"Pour eux, c’est long"

Avec ses filles, Paulette, 86 ans, parle de tout et de rien, de la famille, des souvenirs, mais il lui est toujours interdit de sortir de l’Ehpad, et ce depuis la mi-mars et le début du confinement. "Pour les personnes âgées, c’est difficile à comprendre qu’il est interdit de sortir. Pour eux, c’est long", explique Sylvia, qui se félicite cependant de pouvoir venir désormais voir sa mère tous les jours si elle le souhaite.

"C’est un jour particulier, on a amené un grand bouquet qui a été porté dans sa chambre. La distance, les masques et mesures de sécurité, on le comprend, c’est plus sûr, mais ça complique les choses puisque les personnes âgées ont souvent l’habitude de lire sur les lèvres", expliquent les deux sœurs.

Non loin de là et alors qu’une dizaine de visites de familles sont prévues en cette journée spéciale, les petites mains s’activent à la préparation de la salle de repas. Des employées de l’Ehpad, mais aussi des résidents, qui ont déployé énergie et créativité pour décorer les lieux. Il faut dire qu’hier midi, c’est un menu amélioré qui était servi. Mais toujours impossible de le partager avec les membres de la famille, et pas plus de deux personnes par table. La patience est de mise, comme pour ce qui concerne les sorties.

Nul doute que les 86 résidents de l’Ehpad Combarel verraient d’un bon œil la possibilité de fréquenter à nouveau le petit parc voisin, qui, désert hier midi, doit se languir de ses fidèles adeptes.

X.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

925 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Très belle prestation en hy[...]

615 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée (avec un dég[...]

335 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - 2 Pièces secteur Faubourg [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir