Football : Alexis Chambéry quitte Rodez direction Villefranche

  • Alexis Chambéry aurait vécu son 200e match de U17 Nat. sur le banc en 2020-21.
    Alexis Chambéry aurait vécu son 200e match de U17 Nat. sur le banc en 2020-21. Archives JLB / Archives JLB
Publié le / Mis à jour le S'abonner

À 33 ans, l’entraîneur emblématique des U17 Nationaux a fait un choix fort. Il s’en explique.

C’est un page qui se tourne, voire tout un chapitre qui se clôt. Car l’histoire entre Alexis Chambéry et le Rodez Aveyron football durait depuis bien longtemps. "Sur mes 26 ans de football, j’en ai passé 23 au Raf", corrobore le jeune technicien originaire d’Espalion, arrivé comme joueur et passé progressivement dans l’encadrement depuis ses 16 ans.

Le père de famille a ainsi fait un choix "lourd de sens", " difficile ", pour lequel il lui a fallu "quelques jours pour digérer". Il stoppe la gestion du pôle formation et le coaching des U17 Nationaux au Raf, là où il a eu sous ses ordres des joueurs comme Poaty, Rosier ou encore Tousart. Et se tourne vers un "nouveau challenge " avec des seniors, et non plus des jeunes, puisqu’il devient l’entraîneur de l’équipe fanion de Villefranche-de-Rouergue évoluant en D1, l’élite départementale. "J’ai hâte d’y être. Je vais m’investir à fond, commente celui qui fait donc un sacré pas de côté, sportif mais aussi de vie tout court, puisque désormais à la recherche d’un emploi. J’ai été en contact avec Arnaud (Viargues, le manager villefranchois, NDLR), et j’ai trouvé le projet du club intéressant et ambitieux. L’objectif, même s’il n’y a pas de pression à court terme, c’est de remettre le club là où il mérite d’être. " Et déjà, on l’imagine, retrouver le niveau régional, plus conforme au standing du club ouest-aveyronnais.

"Une accumulation"

Si la rupture a été délicate à gérer avec son " club de cœur", comme il le rappelle lui-même, elle s’est déroulée de manière apaisée. "Je pars serein, content de ce que j’ai fait mais aussi de tout ce que le club m’a apporté, détaille l’ancien attaquant qui vit à Rignac et succédera plus à l’ouest sur le banc du Stade à Romain Issaly. C’est une accumulation de choses qui m’a décidé. Il y avait déjà beaucoup de fatigue, physique comme morale, avec des déplacements lointains depuis 10 ans, une certaine usure ; des changements de poste en interne également, et j’avais aussi envie d’un nouveau défi."

Plenecassagne prend la suite

Ce sera Franck Plenecassagne, déjà au club et notamment ancien coach des seniors, garçons (CFA) comme filles (D1), qui officiera la saison prochaine à la tête de la section U17. Le technicien de 47 ans va ainsi compléter sa formation diplômante.


 

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

539 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Grand 3 pièces proche com[...]

30.62 €

Quartier Faubourg, place de parking non couverte au sein d'une résidence sé[...]

615 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée (avec un dég[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir