Le conseil entre dans le vif du sujet

  • Jeudi 4 juin, la nouvelle municipalitéa voté les différentes délibérations.
    Jeudi 4 juin, la nouvelle municipalitéa voté les différentes délibérations.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Lors de la première réunion du nouveau conseil municipal, l’ordre du jour s’est limité à l’élection du maire, des adjoints, de la mise en place des différentes commissions et la désignation de deux conseillers délégués. Jeudi 4 juin, la nouvelle municipalité est entrée dans le vif du sujet en votant les différentes délibérations.

La première concerne la validation des nouvelles adresses, appelées adressage.

Est abordé ensuite les travaux de construction de la nouvelle station d’épuration à Calmont. L’ancienne datant de 1994 pourrait encore fonctionner mais le béton de l’ossature se désagrège. La nouvelle station qui est construite à droite de la route en direction de La Verderie se situe en face de l’ancienne. La commune, en accord avec les propriétaires, a procédé à un échange de terrain. C’est un investissement total de 237 856 € qui va bénéficier d’une subvention de 25 % par l’agence Adour-Garonne.

La part communale est de 178 392 €. Par ailleurs, l’achat par la commune d’une parcelle sise à La Calquière est acté. Bien que désignés comme conseillers délégués, Éric Carrara (Vie associative, équipements sportifs) et Marc Lafarge (culture et médiathèque) sont officiellement reconnus pour ces commissions.

Ensuite est abordé le sujet des indemnités de fonction du maire et des conseillers adjoints et délégués. Cette indemnisation est basée sur un indice planché et calculée selon un pourcentage de base et d’un maximum. D’un commun accord, les intéressés ont refusé le taux le plus élevé.

Le maire donne des informations concernant le lotissement La Source, sur l’avancée des travaux et aussi du projet d’un bâtiment collectif. Avant de donner l’aval à l’architecte, le conseil se donne un temps de réflexion.

Le poste de l’éclairage public est abordé, mais renvoyé au prochain conseil.

À la commission du CCAS, Marie-Laure Fugit, Sébastien Garrigues, Noémie Reboul, Patricia Laur, Franc Andrieu, et Michèle Boutonnet sont les représentants des élus. Six personnes de la commune non élues sont sollicitées afin de compléter cette commission sociale.

Est abordé le thème Personnel territorial, pour une création de poste. Thierry Guillemin arrêtant son activité professionnelle d’ici un an, il est nécessaire de pourvoir à sa succession. Pierre Truel est entré comme observateur dans l’équipe des employés communaux depuis le 1er janvier 2020. Il donne son accord pour poursuivre l’expérience. Ainsi à compter du 1er juillet il sera stagiaire durant douze mois avant d’obtenir son statut de titulaire.

Toutes ces délibérations sont votées à l’unanimité.

Des questions diverses sont abordées, notamment la location du photocopieur. L’embauche de deux jeunes, en juillet ou août, au service technique pour une durée de trois semaines est retenue.

La distribution des masques est envisagée très rapidement.

L’aménagement du carrefour sis au Haut de Lacassagne. Enfin, le remplacement des ordinateurs de la mairie est prévu.

En cette période de fin de confinement et devant l’augmentation du nombre des enfants venant à l’école, la décision a été prise d’assurer leur accueil matin et soir, sur trois sites : l’école La Nauze à Ceignac et Magrin et l’école Marie-Emilie, à Ceignac. Chacune des personnes habilitées pouvant accueillir 10 enfants au plus.

Le prochain conseil est fixé au 1er juillet.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Calmont

48000 €

Un peu de béton et vous voilà dans votre maison. . Le terrain constructible[...]

53000 €

Un peu de béton et vous voilà dans votre maison. . Le terrain constructible[...]

Toutes les annonces immobilières de Calmont
Réagir