Au Chaudron, Guilhem et Sheila sortent enfin du confinement

Abonnés
  • Sur la nouvelle terrasse, Guilhem et Sheila pourront accueillir les clients en respectant les règles de distanciation.
    Sur la nouvelle terrasse, Guilhem et Sheila pourront accueillir les clients en respectant les règles de distanciation.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Guilhem Solier et sa compagne Sheila vont pouvoir revivre normalement. Voilà bientôt un an qu’ils ont pris en gérance le restaurant Le Chaudron à Alrance et qu’ils ont su se faire apprécier des Alrançais mais aussi des gens de passage.

Leur gentillesse et la bonne cuisine proposée étaient pour leurs clients, la garantie de passer de bien agréables moments.

Les tables étaient souvent occupées à midi par des travailleurs, ouvriers ou commerciaux, et le week-end par des groupes qui demandaient des repas à thème (soupe au fromage, tripous, truffade…).

Mais le coronavirus est arrivé et comme tous les autres restaurateurs, Guilhem a subi l’annulation d’importantes commandes de repas.

La reprise est toutefois amorcée avec la cantine scolaire qui demande 19 repas chauds, servis à la salle des fêtes pour respecter les espaces réglementaires, un groupe de travailleurs qui œuvrent sur les berges du lac, et un petit nombre de consommateurs dispersés qui peuvent réserver leur table à l’avance.

Côté distanciation, Guilhem et Sheila avouent avoir la chance de posséder dans ce bâtiment plus que centenaire, trois salles pouvant accueillir dix personnes chacune et une nouvelle terrasse en plein air.

Loin de se plaindre, ils gardent le sourire et le moral, et espèrent recevoir à nouveau les groupes pour les repas organisés par les associations du village ou pour des soirées musicales comme ce concert de chansons françaises prévu au mois d’août.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir