Priorité aux productions locales pour Quentin Bourdy

  • Quentin Bourdy a mis à profit les exigences post Covid- 19 pour repenser le conceptde sa table.
    Quentin Bourdy a mis à profit les exigences post Covid- 19 pour repenser le conceptde sa table.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Après l’ultime coup de feu de service "confiné" lors du dimanche de Pentecôte pour Quentin Bourdy et sa garde (très) rapprochée mitonnant d’alléchantes assiettes de ris d’agneau de derrière les fagots comme le chef de l’Univers sait si bien le faire, l’heure était aussi à la réflexion de l’après. Mais Quentin, comme il nous l’a détaillé, était déjà dans l’après. Avec, à la clef, une réorientation imaginée par le jeune chef, sans perdre de vue les fondamentaux. Ainsi pour la réouverture de l’Univers cette semaine, il change de cap.

Nouvelles voies gourmandes

Exit les "menus" figés avec les différentes offres proposées. Son souci étant d’aller le plus loin possible dans le fonctionnement avec les producteurs locaux.

"Nous étions déjà sur du local, mais nous avons pris conscience, pendant le confinement, qu’il était tout à fait possible de s’approcher du 100 % local sans manquer de diversité de produits et de saveurs", analyse-t-il. Se trouvant à l’étroit dans le concept de menus, il explore de nouvelles voies gourmandes. "On est de plus en plus en direct avec des producteurs et cette philosophie de travail ne fait que grandir en moi et me rend même heureux", opine Quentin. D’où le concept de cuisiner uniquement une carte, en constante modification, autour d’une douzaine de recettes allant de 7 € pour les entrées les moins chères à 20-25 €. Carte qui "parlera d’elle-même" et sera à découvrir sur la toile. Avec cette démarche, le chef compte mettre en exergue l’esprit de partage et de convivialité qui l’anime.

Une cuisine "libérée"

Il tranche d’ailleurs : "On va se rapprocher d’un esprit bar à vins, sans forcément oublier les convives qui aiment le repas assis. Sur la mise en place des tables, on va ressentir ce compromis". La cuisine va s’en sentir "libérée" et collera aux productions du territoire. La carte des vins s’étoffera, et évoluera de manière régulière.

Pour rester en adéquation avec le nouveau concept de l’Univers, les horaires changent, avec une ouverture tous les midis du mardi au dimanche de 11 h 30 à 14 h 30 et seulement les vendredis et samedi soir de 19 heures à 22 heures.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

1250000 €

BIEN HISTORIQUE ! ANCIENNE BANQUE DE FRANCE.Immeuble de 1 300 m2 de bureaux[...]

602 €

Proximité centre ville, beau T4 , 99.50 m² 1° étage. Cuisine ouverte sur pi[...]

106000 €

Cette grande maison en pierre située à deux minutes du centre de Villefranc[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir