Quand la balade poétique tombe à l’eau

Abonnés
  • Maxime Roumagnac est bien décidé à remplacer les panneaux de la balade poétique disparus./DDM.
    Maxime Roumagnac est bien décidé à remplacer les panneaux de la balade poétique disparus./DDM.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La brume qui enveloppe le lac de Soubayre en ce vendredi humide de juin, semble vouloir donner le ton d’une certaine morosité des esprits. Alors qu’il y a déjà deux ans, lorsqu’il y avait, avec l’appui de la municipalité, implanté sa balade, Maxime Roumagnac disait craindre l’intervention mal intentionnée de quelques vandales nocturnes. Jusqu’à cet avant été 2020, rien à signaler dans ce sens. Mais c’était sans compter sur les esprits mal embouchés de l’après confinement. Presque aussitôt la "libération" actée, ne voilà-t-il pas qu’un ou plusieurs individus s’en sont pris à ces panneaux où l’épicurien de la vie avait pris soin d’y coucher poèmes et photos. "Il y a au moins cinq panneaux qui ont disparu", analyse Roumagnac qui s’il ne veut pas en faire une affaire d’État, prend bien soin de parler de bêtise. Sauf que cette pathologie chronique n’a encore ni vaccin, ni traitement de fond pour arriver à l’éradiquer. Les panneaux disparus (ou simplement noyés) entre deux eaux, Maxime va les remplacer. D’autant qu’en se rendant sur place pour constater l’état des lieux, il a rencontré promeneurs et promeneuses, habitués des lieux pour qui la balade poétique est indissociable de leur marche quotidienne. "Certaines dames connaissent même les poèmes par cœur", apprécie le jongleur de mots. Lui préfère sourire en défendant : "au moins ceux qui ont jeté les panneaux dans le lac permettront aux poissons et aux grenouilles d’apprécier la poésie." Plus sérieusement cet épisode lui a donné l’envie de créer "le prix de poésie de Soubayre" qu’il se verrait bien ouvrir aux élèves des deux écoles. Une idée qui, connaissant la pugnacité du personnage, ne manquera pas de suivre son bonhomme de chemin. Preuve qu’à toute chose, malheur peut être bon.

Marie-Hélène REGOURD
Voir les commentaires
L'immobilier à La Fouillade

174000 €

Cette maison se trouve au calme dans un village doté de toutes les commodit[...]

59000 €

Au coeur du village avec toutes les commodités à deux pas, bel appartement [...]

220500 €

La campagne à la ville pour cette spacieuse maison de 170 m² habitables don[...]

Toutes les annonces immobilières de La Fouillade
Réagir