Coup de foudre pour une photo dans le ciel aveyronnais

Abonnés
  • La photo de Serge Zaka ne passe pas inaperçue sur les réseaux sociaux.
    La photo de Serge Zaka ne passe pas inaperçue sur les réseaux sociaux. Reproduction Centre Presse - Serge Zaka
Publié le

Serge Zaka et agroclimatologue, à Montpellier, et chasseur d’orage. Dans la nuit de vendredi à samedi, il a réalisé un cliché un magnifique du ciel aveyronnais.

Pour Serge Zaka, c’est un trophée. Cette photo captée à trois heures du matin depuis le château d’eau du petit village de Montclar, dans le Sud-Aveyron, ce chasseur d’image la brandit tel quel. En quinze années de traque, il a rarement obtenu un tel résultat. "Cet extranuageux s’échappant vers la voûte céleste est mon trophée", clame-t-il sur son compte tweeter.

"C’est un peu un pari réussi. D’habitude, on se met au plus près de l’orage. Là, il y avait ce vent de sud à l’avant de l’orage qui transportait beaucoup de brume. Donc le choix a été fait de le laisser passer, et de s’en éloigner un peu, ce que l’on fait rarement. Et ça a payé", sourit Serge Zaka.

Ce qui le fascine entre autres dans sa photo, ce sont ces éclairs qui "partent vers l’espace ". Un espace magnifiquement étoilé, rendant la photo un brin surréaliste. "Un ciel de science-fiction", s’est même enthousiasmé un internaute devant la photo.

"L’Aveyron, un de mes grands territoires de chasse"

Quand il déclenche, il est trois heures du matin. Dans la nuit de vendredi à samedi, après avoir arpenté tout le sud du département pour trouver le meilleur point de vue, il a opté pour le sommet du château d’eau de Montclar. L’orage, lui, grondait au-dessus de Millau et de l’A75.

"L’Aveyron est un de mes grands territoires de chasse. Son relief, les points de vue qu’il propose, et surtout le peu de pollution lumineuse rendent ce département super", explique-t-il. Son site internet propose d’ailleurs une pléiade de photos d’orages prises dans le département qui en témoignent !

Chasser l’orage, c’est pour ainsi dire le péché mignon de cet agroclimatologue. Passionné de l’impact que peut avoir le climat sur l’agriculture, mais aussi sur les hommes, il est chercheur dans ce domaine à Montpellier. "Une région que j’ai également choisie en raison de sa proximité avec l’A75, et qui permet également d’aller rapidement vers la vallée du Rhône où l’activité orageuse peut y être très intéressante à photographier également".

Administrateur du site infoclimat, qui réunit une foule de passionnés de climatologie, Serge Zaka met également sa quête d’esthétisme au profit des données scientifiques. "Il y a à peu près six cents stations météo fixes, et nous, nous sommes des stations en mouvement, qui allons au plus près des phénomènes. et on récupère tout un tas de données que l’on partage ensuite" résume-t-il. Et notamment avec Météo France qui a trouvé là un beau partenaire.

Ces jours-ci, Serge Zaka se frotte donc les mains. Il sait que la période est propice aux orages. Il invite d’ailleurs les gens à se lever la nuit quand l’orage gronde pour admirer le spectacle plutôt que de rester confinés derrière ses volets. Pour autant, ce désormais expérimenté chasseur d’orages invite à la prudence si l’envie de mettre un coup de foudre en boîte vous démange. " C’est souvent risqué. Il faut quand même maîtriser quelques données scientifiques avant de se lancer".

Heureusement, Serge Zaka est là pour immortaliser ces coups de foudre féeriques qui éclairent parfois le ciel aveyronnais. Et qui sait, une exposition photo verra-t-elle le jour… Elle vaudra en tout cas le détour.

Le site de Serge Zaka est www.serge-zaka.com

Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Montclar

42500 €

Au 1er niveau d'une copropriété (38 lots), Studio comprenant : Une belle pi[...]

124000 €

Au deuxième étage d'une coproriété (41 lots), un appartement de 38 m² loi c[...]

55000 €

Au 1er étage d'une copropriété avec ascenceur (54 lots) grand studio de 30 [...]

Toutes les annonces immobilières de Montclar
Réagir