Une nouvelle page est en train de s’écrire

  • Le président André Vie et la directrice Frédérique Modolo.
    Le président André Vie et la directrice Frédérique Modolo.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Entre déconfinement progressif et changement de direction, état des lieux...

Si aujourd’hui, les familles peuvent revenir voir les leurs, avec des règles encore très strictes (sur rendez-vous, deux par chambre maximum, pas de déambulation dans l’établissement, sans surveillance du personnel, mais en respectant tous les gestes barrières et sanitaires…), consignes qui leur ont été expliquées dans un courrier, le souhait de tous et du personnel en particulier, est de rouvrir le plus rapidement possible, mais pour cela, il faut faire preuve d’indulgence et de patience, bien respecter les consignes et les horaires, car il en va de la santé des résidents… Des résidents qui ont encore beaucoup de mal à comprendre, même dans cette période transitoire. Ils se sentent très frustrés "quand est ce que cela va finir ? et pourquoi dehors on peut faire ce qu’on veut ? pourquoi ils respectent moins les gestes barrières, alors que nous, nous sommes toujours enfermés ?".

Il faut dire que ce début d’année a été particulièrement compliqué et troublant à La Rossignole, avec tout d’abord le départ de la directrice Sylviane Ramon-Fabre, puis l’interdiction des visites et ce long confinement, alors que Pierre Roux assurait une direction intérimaire.

Cela a été tout aussi difficile pour le personnel qui a vraiment tout donné avec compétence, un investissement de tous les instants pour que tout se passe au mieux et ce, malgré un grand nombre d’intérimaires, pour pallier aux arrêts maladie et aux gardes d’enfants…

Alors certes, des intervenants extérieurs, comme par exemple des coiffeurs, commencent à revenir en signant une charte.

Certes le restaurant a rouvert ses portes et les résidents peuvent manger ensemble par petits groupes et ainsi retrouver un minimum de liens.

Certes quelques animations recommencent à être organisées et une nouvelle directrice est en poste depuis le 18 mai (lire notre encadré)

Il n’empêche que cela reste compliqué et qu’un retour à "une vie normale" le plus rapidement possible, mettrait fin à cette période angoissante et contre-nature…

En attendant, le président André Vie souhaite remercier "Tout d’abord l’ARS (CTS12) pour son écoute son soutien et ses conseils, le Conseil départemental pour leur dotation en masques, gel hydro-alcoolique et tablettes qui ont permis à nos résidents de rendre plus supportable le confinement et enfin le club Kiwanis qui a aussi offert des tablettes…".

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

153200 €

Aux portes de Rodez, secteur de VABRE, proche du complexe sportif, terrain [...]

373 €

LOCATION APPARTEMENT ONET LE CHATEAU SANS FRAIS D AGENCE- Duplex dans résid[...]

7500 €

parking dans copropriété sécurisée au Balquiere. Cet emplacement de parking[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir