Sauveterre-de-Rouergue : l'Ajal mise sur un festival Roots'Ergue "normal"

  • Avec notamment le spectacle de la Cie La Machine, la Fête de la lumière devait prendre une autre dimension cette année. Il faudra attendre un an de plus...
    Avec notamment le spectacle de la Cie La Machine, la Fête de la lumière devait prendre une autre dimension cette année. Il faudra attendre un an de plus... Repro CP - DR
  • L'association parie sur un festival Roots'Ergue  déconfiné.
    L'association parie sur un festival Roots'Ergue déconfiné. Repro CP - M. l'O.
Publié le

L'association organisatrice de nombreux festivals et activités ronge son frein et espère des éclaircissements des pouvoirs publics pour pouvoir reprendre d'une manière ou d'une autre ses activités.
 

"On a mis un peu de temps à faire le point, on avait pas mal de dossiers à stabiliser après cette année abîmée", lance d'emblée Basile Delbruel, président de l'association Ajal de Sauveterre-de-Rouergue. On comprend puisque l'association, organisatrice de nombreux événements à  Sauveterre et à l'entour, est "un peu paralysée depuis mars", et les dossiers sont nombreux : les festivals Soft'R et Photo en mai, d'ores et déjà reportés en 2021, la Fête de la lumière et le Grand bal de l'Ajal du mois d'août qui suivent le même chemin au niveau programmation, les Musiques itinérantes en Pays ségali, des manifestations culturelles en direction de différents publics, "suspendues dans l’attente de consignes sanitaires précises", le Tremplin de Cent vallées reporté en fin d'année, et enfin le festival Roots'Ergue qui... est maintenu.

"On espère prendre un format normal à partir de septembre, donc on travaille aujourd'hui sur la programmation de ce festival, confie Basile. On part comme si ça allait être un Root'Ergue normal."

La contrainte des 4 m2

Mais sauver un seul événement, ça ne suffit pas pour les membres de l'Ajal, qui en concertation avec les communes concernées planchent sur le maintien cet été de deux manifestations, "en mode dégradé", précise Basile Delbruel. D'abord le 13 juillet, avec une soirée de concerts avec des groupes régionaux à Naucelle, en lieu et place du Tremplin des Cent vallées. Ensuite, le 8 août, "une Fête de la lumière gratuite et plus petite en format, sans toute l'artillerie". Car cette année, cette Fête de la lumière devait changer de dimension, avec spectacles et concerts plus prégnants sur trois jours, avec notamment Emir Kusturica, Goran Bregovic et Claudio Capéo, que l'on retrouveera donc en août 2021.

Mais cette année, l'Ajal se voit contrainte de changer effectivement de format, mais dans le sens inverse. Et encore, ces deux soirées des 13 juillet et 8 août sont suspendues à la suppression ou non de la régle de distanciation des 4 m2 pour une personne dans ce type de manifestation. L'association précisant qu'en temps normal, la règle est de 12 personnes pour le même espace. "Les pouvoirs publics ne sont pas très clair et Macron n'a rien dit là-dessus la semaine dernière. Si cette contrainte reste, on n'a pas la capacité de l'appliquer". Et Basile et les siens d'espérer que ces fameux 4 m2 seront supprimés très à la prochaine étape du déconfinement. Pour pouvoir faire bouger le Ségala, même en format réduit.

M. l'O.
Voir les commentaires
L'immobilier à Sauveterre-De-Rouergue

118000 €

Charmante maison de type 6 dans le centre de Sauveterre-de-Rouergue. C'est [...]

78500 €

MAISON DE VILLAGE EN PIERRE DE 86M² HABITABLES AVEC COMBLES EN PARTIS AMENA[...]

73000 €

SEGALA, proche de la 2x2 voies Rodez-Albi, corps de ferme à rénover de 110m[...]

Toutes les annonces immobilières de Sauveterre-De-Rouergue
Réagir