Basket : Rodez Agglo et "le besoin de toucher le ballon"

  • Trois mois après l’interruption des compétitions, les joueuses de Rodez Agglo peuvent retoucher le ballon.
    Trois mois après l’interruption des compétitions, les joueuses de Rodez Agglo peuvent retoucher le ballon. Centre Presse / Guillaume Verdu / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Les protégées de Nicolas Flottes ont repris le chemin du gymnase cette semaine. Mais l’entraînement est encore soumis à de nombreuses contraintes sanitaires.

Le bruit du ballon qui rebondit, celui des appuis qui crissent, le plaisir de faire trembler le filet… Toutes ces sensations si familières aux basketteurs, les joueuses de CTC Rodez Agglo les ont retrouvées, mardi soir, à l’occasion de leur premier entraînement en salle depuis trois mois. Au gymnase Saint-Exupéry de La Primaube, elles ont ainsi mis fin à la pause forcée de trois mois, causée par l’épidémie de Covid-19.

À chacune son ballon

"Aussi longtemps sans toucher un ballon, cela ne m’était jamais arrivé", sourit Pauline Bouissou, heureuse de reprendre le chemin du gymnase. Et ce même si les conditions ne sont pas encore revenues à la normale, loin de là. Selon le protocole sanitaire à respecter, les joueuses ont en effet interdiction d’utiliser les vestiaires, de se faire des passes ou encore d’utiliser le même matériel.

Leur entraîneur Nicolas Flottes, tenu de porter un masque pendant la séance, avait ainsi pris soin de numéroter les ballons, afin que chacune ait le sien durant les exercices. "Il faut s’habituer à ces conditions, mais on va tout de même profiter de notre retour, lance Mathilde Mouysset, une autre joueuse. On a beaucoup couru depuis le déconfinement, maintenant nous avons besoin de toucher le ballon."

Les Primaubo-Ruthénoises n’ont en effet pas attendu de pouvoir retourner dans un gymnase pour s’entraîner ensemble. Pendant un mois, elles ont effectué des exercices physiques à La Roque. "Il s’agissait surtout d’un travail de courses et d’appuis", précise Nicolas Flottes, alors que le kiné de l’équipe avait préparé aux joueuses des exercices individualisés durant le confinement.

Avec le retour en salle, le menu des séances va évoluer. "Comme ce n’est pas possible de travailler des situations collectives, on va surtout se concentrer sur un aspect technique, avec le shoot et le dribble, et au niveau physique sur un travail d’appui", détaille l’entraîneur.

Du travail en perspective, même si les séances à venir ne devraient pas être les plus relevées de la saison. "La reprise va être progressive, il ne faut pas faire n’importe quoi, prévient-il. Et on reprend pour trois semaines, afin de ne pas couper trop longtemps. La préparation de la saison commencera en août. En juin c’est pour le plaisir, en septembre ce sera plus chiant !"

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

791 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE T4 Grande entrée, cuisine a[...]

428 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Appartement lumineux proch[...]

273 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCEAu rdc : salle d'eau Au 1er :[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir