Fontvergnes : services et administrations

Abonnés
  • La classe de CE1 1958-59 avec Robert Boscus. Collection Decazeville-Photos.fr
    La classe de CE1 1958-59 avec Robert Boscus. Collection Decazeville-Photos.fr
  • Au premier plan, l’école privée, au centre l’église, en arrière plan l’école publique.
    Au premier plan, l’école privée, au centre l’église, en arrière plan l’école publique.
  • La petite gare de voyageurs fonctionna jusqu’au début des années 1980. Collection Decazeville-Photos.fr
    La petite gare de voyageurs fonctionna jusqu’au début des années 1980. Collection Decazeville-Photos.fr
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Troisième volet de la vie de ce quartier qui vivait en quasi-indépendance en périphérie immédiate de la ville.

La fin XIXe et le début du XXe siècles, liés à une reprise économique des usines et du charbon decazevillois, voient le quartier de Fontvergnes s’accroître. De modestes maisons sont remplacées ici et là par des immeubles à deux ou trois étages. Les commerces prennent progressivement pignon sur rue (voir notre édition du 14 juin). À cela s’ajoute l’arrivée des administrations et des services car la population augmente. Le quartier populaire et ouvrier devient donc aussi populeux.

Construite sur un terrain privé, financée notamment par quelques Fontvergnois aisés et les dons des paroissiens, l’église est inaugurée et consacrée en 1897, avec Saint-Antoine comme patron. De nombreux offices ont été célébrés au sein de l’édifice religieux durant plusieurs décennies et les curés y enseignaient le catéchisme. En 2016, l’église de Fontvergnes, plus utilisée et passablement délabrée, a été vendue à un facteur d’orgues au prix symbolique de 1 € par l’association diocésaine de Rodez.

Au-dessus, est construite l’école communale du quartier, inaugurée en grande pompe en août 1904, par le ministre Maruéjouls. L’établissement scolaire occupait une surface d’environ 3 500 m2 avec maternelle, préau et cantine. Les filles et les garçons du primaire ont été longtemps séparés. Quelques noms d’institutrices des années 1950-1970 : Austry, Boutonnet, Goudal, Mariot, Montane (directrice). Pour les instituteurs : Bézamat, Boscus, Fualdès (directeur), Gras, Mazars, Raynal. Les registres nous apprennent que Pierre Baudis, le père de Dominique (tous deux maires de Toulouse) y a fait un court séjour. Les enfants de la cité de Fontvergnes, érigée en 1955, alimentent à leur tour l’établissement scolaire qui fermera définitivement ses portes en 1986.

Comme le fait remarquer Alain Alonso, à proximité de chaque église decazevilloise a été construite une école publique (centre-ville, Fontvergnes, Saint-Michel). Précisons encore qu’une école privée avait été bâtie sur la place de Fontvergnes (une place cédée par la compagnie des usines à la mairie). Longtemps inoccupée, la vieille école privée abritera le premier Emmaüs de la ville, en 1973, avant d’être démolie dans les années 1980.

D’autre part, la compagnie parisienne d’éclairage au gaz y logeait ses bureaux. Après la Seconde Guerre mondiale, EDF-GDF suivit l’exemple et édifia à Fontvergnes sa subdivision pour l’ouest du département. Une soixantaine de personnes y travaillait (accueil, bureaux, intervention, etc.), jusqu’au démantèlement progressif de ce service public.

Retenons encore que le quartier abritait deux agents d’assurances dans les années 1950 (Lalande et Mayran). Et que le coiffeur Robrès a longtemps milité pour conserver l’annexe du bureau de poste. Sans oublier la petite gare des voyageurs à proximité du passage à niveau. Comme nous pouvons le constater – le prochain article sur les artisans et entrepreneurs le confirmera – le quartier de Fontvergnes était à lui seul une petite ville bien équipée, dynamique et grouillante de vie, au sein de Decazeville.

Didier Latapie
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

188000 €

A VENDRE- belle maison d'environ 105 m2 habitable,intérieur entièrement rén[...]

48500 €

DECAZEVILLE - Lot de 2 Immeubles à Rénover sur un terrain de 962 m² environ[...]

43300 €

Venez découvrir ce terrain situé sur les hauteurs de Decazeville. Terrain c[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir