Tout est prêt dans les écoles pour la reprise obligatoire de ce lundi 22 juin

Abonnés
  • Patricia Lacombe visite La classe de la Directrice d’Emile Zola Johanne Carsac.
    Patricia Lacombe visite La classe de la Directrice d’Emile Zola Johanne Carsac.
  • Le "Chef" Antoine Calatayud et sa brigade n’ont pas cessé de faire "tourner" la cantine. Le "Chef" Antoine Calatayud et sa brigade n’ont pas cessé de faire "tourner" la cantine.
    Le "Chef" Antoine Calatayud et sa brigade n’ont pas cessé de faire "tourner" la cantine.
Publié le

Que ce soit du côté de Patricia Lacombe, l’adjointe en charge des écoles ou bien des directrices respectives des deux établissements public, Johanne Carsac pour l’école primaire Émile Zola et son alter ego Édith Quintana pour la maternelle Jacques-Prévert, mardi matin, toutes étaient dans l’attente des nouvelles dispositions sanitaires qui devaient être annoncées par le ministère de l’Éducation, pour cette reprise obligatoire des écoliers prévue le lundi 22 juin.

"Dans cette attente, nous préparons cette reprise en nous appuyant sur le protocole sanitaire actuel. Si le 18 mai il y avait très peu d’enfants accueillis, depuis le 2 juin, la moitié des effectifs ont retrouvé leurs écoles. C’était une demande des parents, notamment de ceux qui travaillent et nous y avons répondu le mieux possible. Ceci grâce aux équipes pédagogiques, mais également grâce à l’appui de l’équipe des Orteils au Soleil, dont le renfort a permis aux enseignantes de se concentrer sur leur mission", souligne Patricia Lacombe.

Johanne Carsac précise : "depuis le 2 juin, une enseignante intervient à temps plein et les deux autres à temps partiel. Dans le respect du protocole, nous accueillons 10 enfants par classe. La distanciation sociale, d’un mètre est respectée, les récréations échelonnées pour que les enfants ne se croisent pas. Le renfort des Orteils au Soleil, qui s’occupent de la garderie à partir de 8 heures, de la cantine et du périscolaire en suivant, est essentiel pour le respect de ce protocole (gestion de la désinfection, passage individuel aux toilettes, lavage des mains…). Nous attendons les nouvelles consignes sanitaires, et nous sommes prêtes pour accueillir tous les enfants lundi prochain. Quant aux projets prévus cette année, notamment l’api-scope, ils seront mis en place en septembre".

Du côté intendance, pendant cette période la cantine a fonctionné, et le ‘’Chef’’ Antoine Calatayud avait maintenu les repas chauds." En revanche à partir de ce lundi 22 juin, il y aura toujours des repas mais ils seront servis froids, et dans le respect du protocole sanitaire, notamment au niveau distanciation sociale.

Le Staff : soirée tapas et concert ce vendredi

Que ce soit du côté de Patricia Lacombe, l’adjointe en charge des écoles ou bien des directrices respectives des deux établissements public, Johanne Carsac pour l’école primaire Emile-Zola et son alter ego Edith Quintana pour la maternelle Jacques Prévert, mardi matin, toutes étaient dans l’attente des nouvelles dispositions sanitaires qui devaient être annoncées par le ministère de l’Education, pour cette reprise obligatoire des écoliers prévue le lundi 22 juin.

"Dans cette attente, nous préparons cette reprise en nous appuyant sur le protocole sanitaire actuel. Si le 18 mai il y avait très peu d’enfants accueillis, depuis le 2 juin, la moitié des effectifs ont retrouvé leurs écoles.

"C’était une demande des parents, notamment de ceux qui travaillent et nous y avons répondu du mieux possible. Ceci grâce aux équipes pédagogiques, mais également grâce à l’appui de l’équipe des Orteils au Soleil, dont le renfort a permis aux enseignantes de se concentrer sur leur mission" souligne Patricia Lacombe.

Johanne Carsac précise "depuis le 2 juin, une enseignante intervient à temps plein et les deux autres à temps partiel. Dans le respect du protocole, nous accueillons 10 enfants par classe. La distanciation sociale, 1 mètre est respectée, les récréations échelonnées pour que les enfants ne se croisent pas. Le renfort des Orteils au Soleil,qui s’occupent de la garderie à partir de 8 heures, de la cantine et du péri-scolaire en suivant, est essentiel pour le respect de ce protocole (gestion de lé désinfection,, passage individuel aux toilettes, lavage des mains….).

Nous attendons les nouvelles consignes sanitaires, et nous sommes prêtes pour accueillir tous les enfants lundi prochain. Quant aux projets prévus cette année, notamment l’api-scope, ils seront mis en place en septembre".

Du côté intendance, pendant cette période la cantine a fonctionné, et le "Chef" Antoine Calatayud avait maintenu les repas chauds. En revanche à partir de ce lundi 22 juin, il y aura toujours des repas mais ils seront servis froids, et dans le respect du protocole sanitaire, notamment au niveau distanciation sociale.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
BRIGITTE LOURENCO / BRIGITTE LOURENCO
Voir les commentaires
L'immobilier à Cransac

128200 €

CRANSAC - Charmante maison de 68m² disposant d’une cuisine aménagée et équi[...]

106750 €

EXCLUSIVITE : Cransac les Thermes Maison de Ville de 150m² à finir de rénov[...]

58850 €

SOUS COMPROMIS - CRANSAC - A proximité des commerces et du centre ville, d[...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?