Éric Fernandez, le nouvel entraîneur de l’AOV rugby

Abonnés
  • À droite Éric Fernandez et à ses côtés, Arnaud Foubet.
    À droite Éric Fernandez et à ses côtés, Arnaud Foubet.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Comme quoi la Grande Histoire de L’AOV Rugby, qui fête cette année son 100e anniversaire, continue de s’écrire. Ayant décidé de prendre un peu de recul, le staff technique des dernières saisons Bruno Sastourné et Stéphane Delpuech, a été remplacé par Éric Fernandez qui sera assisté d’Arnaud Foubet.

Éric Fernandez est bien connu dans le monde de l’ovalie régional. Formé au SCD voisin, il sera de la formation "bleu et blanche" qui en 1990 remontera de Fédérale 3 en Fédérale 2.

En 1993, il connaît sa première expérience technique en coachant les cadets decazevillois. Puis ce sera les seniors du Sporting, puis Figeac, Gourdon, Rodez, avec deux montées en Fédérale 1 avec Rodez et Gourdon.

Donc un entraîneur expérimenté, qui a rapidement trouvé un terrain d’entente avec les dirigeants "Bleu et Rouge".

"J’arrive sur la pointe des pieds", souligne Éric Fernandez qui poursuit "il faut que je m’imprègne de l’ADN de ce club qui possède une longue histoire, 100 ans cette année, et un passé prestigieux. Je veux travailler avec tous les acteurs du club, dirigeants, bénévoles, partenaires, élus, supporters, car il nous faut collectivement construire quelque chose de durable".

Quant on lui dit qu’il a une réputation d’entraîneur exigent ? "Je ne le nie pas. Je suis exigeant avec moi-même, donc je peux l’être avec mon groupe. Effectivement dans l’approche sportive j’aime la rigueur et le sérieux. Pour prendre du plaisir sur un carré vert, il faut être prêt physiquement. Les débuts de saison sont importants, car les résultats sont porteurs d’une dynamique collective. J’estime également que le coach doit apporter une plus value à un groupe, et cela, quel que soit le niveau de jeu où il évolue. Le coach doit faire progresser individuellement les joueurs et répercuter cette progression collectivement. Je vais prendre connaissance prochainement de l’effectif de l’AOV. En revanche, pas question de révolutionner l’ensemble, mais j’arrive avec un projet sportif que j’ai présenté aux dirigeants, avec lesquels nous sommes tombés d’accord. Pour le décliner, avec Arnaud je m’appuierai sur le staff de la ‘’deux’’ avec Joris Contrino et Sylvain Alavarez."

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Viviez

132000 €

A VENDRE MAISON T6 sur 956 m2 de terrain clos.RDC: séjour/salon (36M2) avec[...]

188000 €

PROCHE ECOLES - MAISON 5 PIÈCES AVEC PISCINE hors-sol et logement annexe de[...]

155000 €

Contactez Sandrine COMTE au ou pour découvrir cette Grande maison constru[...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir