Abattoir Arcadie de Rodez : les syndicats agricoles "condamnent les dérives"

  • Le site d'Arcadie Sud-Ouest de Sainte-Radegonde dans la tourmente.
    Le site d'Arcadie Sud-Ouest de Sainte-Radegonde dans la tourmente. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

C'est peu dire que l'affaire de l'abattoir Arcadie de Sainte-Radegonde, suite à la publication d'une vidéo par l'association L214, a fait l'effet d'une bombe dans le milieu agricole.

Car au-delà de l'image renvoyée, il y a évidemment des conséquences directes avec notamment la suppression de l'agrément intimée par le ministre ce mercredi matin, sur la filière ovine.

Syndicats majoritaires, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs (JA) de l'Aveyron n'ont pas tardé à réagir par le biais d'un communiqué. 

"Au vu des images de l’abattoir, JA et FDSEA condamnent les dérives sur la méthode d’abattage filmée dans l’extrait. Nous ne cautionnons pas la maltraitance animale" expliquent-ils. Et de poursuivre : "Le bien-être animal, voici un sujet qui préoccupe quotidiennement les éleveurs eux-mêmes. Ils ont conscience de la bientraitance et agissent pour le bien de leur troupeau, prennent soin des animaux au quotidien. Les éleveurs respectent évidemment un cahier des charges dans lequel il y a des règles sur le bien-être animal. Ils ont également conscience des attentes sociétales et ne cessent d’améliorer leurs pratiques pour y répondre."

Sur Arcadie toujours, ils expliquent que "cette décision (de suspendre l'agrément, NDLR) doit permettre de faire rapidement la lumière sur toute cette affaire, sans impacter l’élevage aveyronnais pour qui cet outil économique est indispensable. Ce travail doit conduire à un respect strict des règles sur le plan sanitaire et de bien-être animal."

"Mais il faut savoir que L.214 entre illégalement dans les élevages, avec un objectif clair de mettre fin à l’élevage", temporisent toutefois les syndicats.

Enfin, ils appellent à la nécessité de conserver des abatoirs à l'échelle locale, seule condition selon eux pour en maîtriser la gestion.

Rappelons qu'Arcadie Sud-ouest fait face à de grosses difficultés financières, tel que le révélions mardi. Le poids lourd du secteur, Bigard, serait sur les rangs pour reprendre une partie des activités, mais les acteurs poussent pour une solution locale.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Sainte-Radegonde

105500 €

Une ancienne ferme situé dans un village 5 minutes de Centre Ville de Thoua[...]

Toutes les annonces immobilières de Sainte-Radegonde
Réagir