La foudre et la grêle ont frappé l’ouest du département

Abonnés
  • Au lieu-dit Hymes, sur la commune d’Auzits, une maison secondaire inhabitée, en cours de rénovation,  a été détruite par l’incendie provoqué par la chute de la foudre.
    Au lieu-dit Hymes, sur la commune d’Auzits, une maison secondaire inhabitée, en cours de rénovation, a été détruite par l’incendie provoqué par la chute de la foudre. repro cpa / repro cpa
  • A Saint-Christophe, la foudre est tombée sur une maison, provoquant de gros dégâts et l’évacuation de la famille résidente, soit 5 personnes.
    A Saint-Christophe, la foudre est tombée sur une maison, provoquant de gros dégâts et l’évacuation de la famille résidente, soit 5 personnes. repro cpa / repro cpa
  • Chez Castes Mensuiseries, à Villefranche-de-Rouergue, les plafonds des bureaux n’ont pas résisté à la violence de la grèle.
    Chez Castes Mensuiseries, à Villefranche-de-Rouergue, les plafonds des bureaux n’ont pas résisté à la violence de la grèle. repro cpa / repro cpa
  • Toujours chez Castes, la couverture des ateliers trouée par les grêlons.
    Toujours chez Castes, la couverture des ateliers trouée par les grêlons. repro cpa / repro cpa
  • L’entreprise Poulet Mensuiseries a également souffert à Martiels.
    L’entreprise Poulet Mensuiseries a également souffert à Martiels. repro cpa / repro cpa
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La nuit de vendredi à samedi a été très marquée par la violence des orages, notamment dans l’ouest-Aveyron, où les sapeurs-pompiers ont réalisé une cinquantaine d’interventions, entre incendies et inondations.

Comme annoncé par les services météorologiques, la nuit aveyronnaise de vendredi à samedi s’est révélée très agitée sur le front des orages et dans l’ouest du département en particulier. Les sapeurs-pompiers, notamment ceux du Bassin, du Villefranchois et du Vallon, ont été sur la brèche jusqu’à tôt ce samedi matin, effectuant au total près de 50 interventions.

De très violentes pluies mêlées de grêle et accompagnées de vents forts se sont ainsi abattues sur le secteur de Villefranche-de-Rouergue, dès vendredi vers 20 h 30, et jusqu’à samedi, vers 2 heures du matin.

De multiples dégâts matériels intervenus sur les toitures, les routes, les véhicules, ainsi que sur des bâtiments industriels et commerciaux, ont été constatés. Les ateliers de l’usine Castes Menuiseries, à Villefranche, et ceux de la société Raymond Poulet Menuiseries, à Martiel, ont été particulièrement endommagés par la chute de grêlons de la grosseur d’une balle de golf.

Aucune victime n’est cependant à déplorer, même si une conductrice et sa petite-fille, "naufragées de la route", ont dû être prises en charge par les sapeurs-pompiers et la mairie de Monteils.

Au total, 68 sapeurs-pompiers et 24 véhicules spéciaux ont été engagés dans des opérations de mise hors d’eau de toitures, d’assèchement de locaux et de désencombrement de chaussées, sur le territoire d’une dizaine de communes du Villefranchois.

À noter que les équipes spécialisées "sauvetage et déblaiement" et du Groupe d’Intervention en Milieu Périlleux sont intervenues en renfort des pompiers de plusieurs centres de secours du département.

Pascale Rodrigo, sous-préfète de Villefranche-de-Rouergue, s’est immédiatement rendue sur les lieux pour y rester jusque vers 2 h 30, accompagnée du président du conseil d’administration et du directeur du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Aveyron.

La représentante de l’État n’a pas manqué de saluer "l’ensemble des forces engagées, pompiers et gendarmes, pour leur rapidité d’action et pour la qualité de leurs interventions, tous ayant fait preuve d’implication et de discipline".

Une réunion en sous-préfecture de Villefranche devait être organisée hier, en fin de journée, pour effectuer un bilan de cet événement climatique exceptionnel.

Dans le Bassin decazevillois et le Vallon, les intempéries se sont surtout manifestées par la foudre, qui est tombée à plusieurs reprises, ce qui a notamment provoqué l’incendie d’une maison secondaire au lieu-dit Hymes, commune d’Auzits.

Inoccupée au moment de l’incident, la maison, en cours de rénovation, a été quasi détruite par les flammes, seuls les murs restant debout hier matin.

D’autre part, à Saint-Christophe, au lieu-dit Bringié, les cinq occupants d’une maison d’habitation ont été évacués après que la foudre a provoqué divers dégâts à l’intérieur même du domicile, des chutes de plafond notamment. La maison a cependant échappé à un incendie, les sapeurs-pompiers s’attachant surtout à sécuriser l’endroit.

FC
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

45800 €

Beau terrain boisé de 2400 m² dans un quartier résidentiel, proche accès ro[...]

320 €

A LOUER T2 EN TRES BON ETAT AU 1ER ETAGE D'UN PETIT IMMEUBLE SUR LE TOUR DE[...]

330000 €

Remarquable maison bourgeoise de 310 m² habitables environ, pur style "art [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir