Malou Moulis : " Ma vie est un roman... J'ai donc décidé d'en faire un livre !"

  • Hôtesse de l’air devenue artistologue, Malou Moulis raconte dans son livre "le parcours de 43 ans de vie".
    Hôtesse de l’air devenue artistologue, Malou Moulis raconte dans son livre "le parcours de 43 ans de vie". rds
Publié le , mis à jour

L’ancienne hôtesse de l’air, âgée de 43 ans, est devenue animatrice socio-culturelle avec un attachement fort à l’artistologie, discipline selon laquelle "l’étude se veut globale, non spécifique, et dont l’artiste est placé au cœur de chaque expérience". Installée désormais à Lisle-sur-Tarn, elle a décidé de "se mettre à nu" et de raconter son parcours, sous forme de récit, dans un ouvrage, "Ma vie est un labo". En attendant un spectacle.

Un coup de foudre ! Pour leur voyage de noces, ses parents ont choisi l’Aveyron. Ils en sont tombés amoureux, avant de finir par s’y installer. Aussi, si elle est née à Hyères, dans le Var (son père servait dans la marine nationale), en 1976, Malou (elle ne répond que très peu quand on l’appelle Marie-Laure) Moulis est ainsi devenue aveyronnaise à l’âge de 12 ans. L’adolescente a grandi à Rodez, puis à Luc, avec une scolarité au collège privé Saint-Joseph et aux lycées Sainte-Procule et Jeanne-d’Arc. Elle a dû changer d’établissement car, selon ses propres termes, "Je faisais déjà un peu trop la clown". Le bac en poche, elle hésitait, quant à son avenir professionnel, entre la psychologie ("Mais, je ne me voyais pas sur les bancs de la fac après quatorze ans d’incarcération scolaire), voyager pour voir le monde et la tenue d’artiste en intégrant une école de comédie musicale. Tout s’est joué dans... la salle d’attente de son médecin. Une annonce sur un magazine pour devenir hôtesse de l’air. Elle a ainsi revêtu l’habit à 21 ans et elle a volé avec trois compagnies durant douze années : Protéus Airlines (devenue Hop!), Euralair et Aigle Azur. Sur des moyens et longs courriers, essentiellement en Europe et en Afrique. Elle a été basée à Paris, pour l’essentiel (huit ans), à Dijon, à Castres, à Strasbourg et à Aix-en-Provence. C’est là qu’a pris fin son plan de vol. Elle a alors effectué un court trajet pour prendre ses quartiers à Marseille où elle devenue animatrice socio-culturelle dans l’éducation populaire. Après avoir goûté aux plateaux de télévision avec un peu de figuration. Dans la cité phocéenne, elle a pu laisser libre cours à sa passion de toujours : la matière artistique. Avec, comme elle le répète à l’envi : "La souche fondamentale est l’être humain". Elle a ainsi conjugué "le vivre ensemble" à travers, notamment, diverses actions culturelles.

A l’origine de l’artistologie

Pour elle, pas de doute : "L’art permet de développer l’individu et de faire passer des messages importants". Se disant volontiers "expérimentatrice de la vie", elle a cherché à "en comprendre le sens profond et les raisons d’un tel chaos mondial". Elle en a ressorti "un concept fondamental" dont elle est la fondatrice : l’artistologie. "Cette approche a pour but de bouleverser l’ordre établi et les codifications qui définissent nos systèmes. Qu’elles soient humaines, professionnelles, culturelles ou sociétales, détaille l’intéressée. L’artistologie nous invite à expérimenter le monde dans sa multiplicité. Elle permet à tout être humain d’accéder à l’entièreté de lui-même en s’appuyant sur sa créativité". Aimant le chant (gospel et soul en particulier), la radio, la danse (pratiquée durant quinze ans), la comédie, la quadragénaire a créé, en 2016 ("Une année qui correspond à un gros pic de développement personnel"), Le labo de Malou. Il devait donner naissance à un spectacle et à des conférences. Ce projet verra bientôt le jour. En attendant, c’est un livre, intitulé "Ma vie est un labo... et la vôtre aussi !", qui est sorti le 1er avril. "Au bon moment, reconnaît-elle. Il est dense et plein d’enseignements. C’est le récit de 43 ans de ma vie. Une autobiographie ? Oui et non ! C’est un retour d’expérience avec un cheminement. C’est une mise à nu et je prends le lecteur par la main sur 354 pages". édité à compte d’auteur, disponible sur Amazon et sur son site internet lecomptoirdelartistologie.com, cet ouvrage existe également en audio-book avec une musique par tableau et la voix de Malou Moulis : "Je l’interprète !".

 

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

158000 €

Cet appartement duplex est très bien pensé: nombreux rangements et cuisine[...]

66000 €

A vendre à la Primaube, proche de toutes commodités (commerce, transport) s[...]

280000 €

Belle maison T5 en pierre, sans vis à vis, composée d'une pièce de vie avec[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?