Orages : de gros dégâts à déplorer dans l'Ouest-Aveyron

  • La taille des grêlons qui sont tombés sur le Villefranchois étaient par endroits impressionnante.
    La taille des grêlons qui sont tombés sur le Villefranchois étaient par endroits impressionnante. Reproduction CPA Facebook / Reproduction CPA Facebook
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Au moins deux incendies de maisons et de violentes chutes de grêles ont agité la nuit dans le département.

Comme annoncé par les services météorologiques, la nuit aveyronnaise entre vendredi et ce samedi 27 juin a été très agitée sur le front des orages et dans l'ouest du département en particulier. Les sapeurs-pompiers, notamment ceux du Bassin, du Villefranchois et du Vallon, ont été sur la brèche jusqu'à tôt ce samedi matin, effectuant au total près de 50 interventions.

On retiendra notamment qu'une maison frappée par la foudre a été entièrement détruite par l'incendie qui a suivi, vers 00h30, au lieu-dit Hymes, sur la commune d'Auzits. La maison était inoccupée au moment de l'incident. Dans un scénario très approchant, une maison d'habitation a été également frappée par la foudre au lieu-dit Bringié, sur la commune de Saint-Christophe, peu après minuit. Dans ce cas, les cinq personnes qui se trouvaient à l'intérieur ont dû être évacuées avant d'être relogées, d'importants dégâts dus à l'incendie étant aussi à déplorer.

Dans le Villefranchois, un peu plus tôt dans la soirée, ce sont surtout les chutes de grêles qui ont causé le plus de problèmes. Les ateliers de l'usine Castes Menuiseries, à Villefranche, et ceux de la société Raymond Poulet Menuiseries, à Martiel, ont été particulièrement endommagés par la chute de grêlons de la grosseur d'une balle de golf pour les plus gros. Ces mêmes ateliers ont été partiellement inondés.

Pour le reste des interventions, qui a mobilisé près de 70 sapeurs-pompiers, il s'est agi principalement d'opérations de bâchages et de gestion d'inondations. Aucune victime n'est par ailleurs à déplorer, seuls des dégâts matériels, parfois donc très importants, étant à relever.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir