Millau : Emmanuelle Gazel, première femme maire de la cité gantière

Abonnés
  • Emmanuelle Gazel, émue aux larmes.
    Emmanuelle Gazel, émue aux larmes. Midi Libre - Eva Tissot
Publié le

Le suspense a été à son comble, ce dimanche soir à la salle des fêtes de Millau. Pour finalement voir la victoire de la liste “Millau Naturellement” (DVG) emmenée par la socialiste Emmanuelle Gazel prendre l’avantage de 46 voix, et consacrer l’union de la gauche.

Décidément la préfecture du Sud-Aveyron poursuit son alternance en replaçant la gauche à l’hôtel de Ville. Christophe Saint-Pierre, le maire sortant (LR) n’aura finalement pas bénéficié de son bilan assez positif, sauf côté finances diront les vainqueurs du jour, ni de la prime au sortant (il en est de même à Saint-Affrique). Les Millavois, en tout cas la moitié des inscrits, aura choisi le changement d’une petite encablure (46 voix), « un nouveau modèle et une autre vision de la politique », confirmaient les colistiers vainqueurs.

Bien sûr, Emmanuelle Gazel a raison d’afficher d’entrée l’humilité nécessaire à cette faible participation (elle était de 70 % au second tour de 2014) et à cet écart de voix minime. Et ses craintes face à la crise sociale et économique qui ne manquera pas de toucher la ville dans les mois à venir.

Politiquement, l’union de la gauche a, une nouvelle fois, porté ses fruits. Et l’effondrement de Philippe Ramondenc (SE) (11,47 % contre 28,45 % en 2014) n’a pas suffi au maire de Millau pour garder l’avantage.
C’est donc parti pour six ans

Élue pour 46 petites voix

Emue aux larmes, Emmanuelle Gazel n’a pu retenir son émotion au moment du verdict, dimanche soir. Arrivée à la salle des fêtes peu avant 20 h, alors que le résultat ne faisait quasiment plus aucun doute, elle a fendu la foule jusqu’à rejoindre son équipe. Elle a alors été submergée par une vague d’émotion, d’embrassades et de félicitations, avant de prononcer ses premiers mots en tant que maire de Millau.
La poignée de main avec Christophe Saint-Pierre a été courte mais chaleureuse. Sachant que l’histoire n’est peut-être pas totalement terminée (lire par ailleurs). L’aboutissement heureux d’une très longue campagne, débutée avant même l’annonce de sa candidature, le 16 novembre dernier.

Millau opère donc une nouvelle bascule à gauche, six ans après la fin de mandat de Guy Durand. L’union réussie par les partis de gauche explique en grande partie ce verdict quand, en 2014, ils n’étaient pas parvenus à se mettre d’accord. Avec le résultat que l’on connaît. Emmanuelle Gazel l’a donc emporté grâce à un programme résolument tourné vers le social, la participation citoyenne, l’écologie, l’emploi et les mobilités. Des valeurs fortes sur lesquelles surfe la gauche ces dernières années. Soutenue par la présidente de la région Occitanie Carole Delga, auprès de qui elle est vice-présidente (elle le restera jusqu’en mars 2021, NDLR), la nouvelle maire de Millau s’engage à mener un mandat « responsable, en lien avec les habitants de Millau ».

Au cours de sa campagne « de proximité », elle a régulièrement défendu un projet « collectif cohérent », réalisé « par les Millavois, pour les Millavois ». « Je veux m’adresser aux habitants, les impliquer dans les projets et les décisions locales », a souvent défendu celle qui était encore candidate. Opposante pugnace ces six dernières années, elle a réussi à l’emporter sur un maire sortant qui n’a finalement pas réussi à convaincre sur son bilan. Les différentes réalisation de Christophe Saint-Pierre (les quais, le pôle petite enfance
On pourra toujours s’interroger sur la légitimité démocratique d’un maire élu avec un taux d’abstention quasi-record (49,61 %). Un électeur millavois sur deux ne s’est pas déplacé dans son bureau de vote, hier.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Victor Guilloteau
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

460000 €

Vous êtes ambitieux ? La rénovation ne vous fait pas peur ? A découvrir cet[...]

4650000 €

En exclusivité, Domaine exceptionnel sur l'Axe A75 entre MILLAU et Saint FL[...]

350 €

Rue Condatomag, appartement type 1 bis avec balcon - TARN - A LOUER - dans [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?