Espalion : un lien d’amitié entre bord de Loire et bord du Lot

  • C’est sur l’emblématique Pont-Vieux que les Costellois ont retrouvé leurs amis espalionnais.
    C’est sur l’emblématique Pont-Vieux que les Costellois ont retrouvé leurs amis espalionnais.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Ce raid organisé par l’association "de la Loire au Lot" entretient le souvenir de la migration de familles espalionnaises expatriées à Le Coteau près de Roanne.

Les jumelages tiennent souvent à quelques personnes qui par leur attachement à leur ville d’origine permettent des rencontres et souvent de bien belle valeur d’amitié et de fraternité entre les peuples. À Espalion, ce sera les liens du docteur Solinhac avec la société Boehringer à Ingelheim (Allemagne) en 1950, puis le cas de la famille Angoy à l’initiative du jumelage avec Tauste (Espagne) en 1981, et celle de Filippo De Léonardis avec Langhuirano (Italie) en 1990.

En 1963, suite au déménagement de l’entreprise d’ameublement espalionnaise Puech (Béka), des dizaines de familles étaient obligées de s’installer dans la Loire pour conserver leur emploi. Début des années 90, les enfants de ces Espalionnais ont créé une randonnée VTT Loire-Lot et Lot-Loire alternativement faisant le lien avec leurs racines. De là sont nés des liens d’amitié entre les deux villes et un jumelage qui sera formalisé en 1998 par un groupe d’élus costellois mené par Pierre Fernier, alors maire du Coteau, et une délégation d’Espalion conduite par son maire, Gilbert Cayron et quelques-uns de ses adjoints. Les échanges débutèrent très vite, les commerçants et producteurs espalionnais furent invités à participer au Salon de la gastronomie et des produits des terroirs du Coteau. Ils purent faire déguster et découvrir les merveilleux produits de la région aveyronnaise comme les tripous, les cailles farcies au foie gras, les terrines, l’aligot… Et ils sont fidèles au rendez-vous chaque année.

Un rendez-vous annuel

Outre la gastronomie, le sport sera aussi un facteur d’échanges privilégié avec Espalion, notamment le cyclisme, le tennis de table, le judo, le football, etc. Cette année une dizaine de membres de l’association costelloise Loire-Lot a tenu à rallier, encore une fois, Espalion en cinq étapes par un tracé évitant au maximum les routes goudronnées.

C’est ainsi que les Lacan, Neyrolles, Dos Santos, Forestier, Roussel, Gacon, Damet, Grasssine, Dejoux (accompagnés d’un véhicule assistance) ont parcouru un peu plus de 300 kilomètres pour une arrivée triomphale sur le Pont-Vieux d’Espalion vendredi en fin d’après-midi. À noter que Roland Girbal, référant espalionnais pour cette association, et son fils, tous deux vététistes accomplis étaient partis à leur rencontre du côté de La Canourgue pour les accompagner sur l’étape aveyronnaise, tout comme le président du Vélo-Club Espalionnais, Jean-Claude Solier.

Après une petite réception en mairie, ces joyeux vététistes ont repris des forces autour d’une bonne table avec ses spécialités rouergates du côté de Lassouts. Samedi matin un petit-déjeuner aux tripous précédera le retour (en voiture) vers les berges de la Loire.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

350000 €

Dans le centre ville d'espalion, bel immeuble en pierre, traversant, compre[...]

45000 €

[...]

54000 €

Au coeur d'Espalion, dans une petite copropriété avec faibles charges, appa[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir