Covid-19 : l’épidémie repart, la préfète appelle à la vigilance

  • Un des quatre patients a été hospitalisé à Rodez.
    Un des quatre patients a été hospitalisé à Rodez. JAT / JAT
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Quatre cas ont été recensés depuis samedi dans l'Aveyron où la situation était sous contrôle jusqu’alors. La représentante de l’État réinvite les citoyens à être plus responsables encore.

Quatre nouveaux cas de Covid-19 en un week-end viennent rappeler que la situation reste très fragile en Aveyron et que le respect des règles sanitaires est plus que jamais d’actualité, même si, à ce jour, le département "reste vert". Ces cas ont été recensés à Millau (un médecin de l’hôpital), mais aussi à Rodez, Saint-Affrique et Saint-Laurent-d’Olt.

Une centaine de cas contacts pour chaque patient

Ils n’ont pas de liens entre eux et ne sont pas la conséquence de rassemblements intempestifs. Chacun de ces cas "a généré jusqu’à une centaine de cas contacts", assure la préfète de l’Aveyron qui, le week-end dernier, a immédiatement activé le dispositif piloté par le Comité stratégique de levée du confinement qu’elle préside chaque semaine.

L’ARS et l’Assurance maladie ont, semble-t-il identifié à ce jour la plupart des personnes ayant été en contact, (soit près de 400 !) avec ces quatre patients, dont l’un a été hospitalisé à Rodez.

Charge à ces cas contacts de se faire dépister volontairement, pour "faire échec à la chaîne de transmission" et protéger leur entourage. "Il en va de la responsabilité de chacun, il est important de se protéger collectivement", insiste Catherine de la Robertie qui appelle les Aveyronnais à redoubler de vigilance.

La sanction du relâchement

"Depuis le 11 mai, même si 5 410 tests ont été pratiqués, la situation restait favorable. Depuis le week-end dernier, elle ne l’est plus. Il est important de reprendre une vie normale et active. Mais il est d’autant plus important alors de redoubler de vigilance et de civisme et ne pas faiblir en continuant à appliquer les bons comportements. La sanction du relâchement, nous l’avons aujourd’hui avec, il faut bien le dire, une recrudescence du virus en Aveyron".

En Comité stratégique, la représentante de l’État a donc interpellé également les élus pour les inviter à mettre en garde les organisateurs de festivités estivales sur leur territoire : "Ils ne doivent pas encourager celles-ci au-delà du raisonnable", les grands rassemblements étant propices à accélérer la contamination.

Dépistages massifs

Le dispositif de dépistage est ainsi testé à grande échelle avec des "campagnes massives" d’ores et déjà entreprises, dans les structures où les gestes barrière, la distanciation sociale et le port du masque ne sont pas facilement respectés.

Il en est ainsi des Ehpad du département, mais aussi des abattoirs où les conditions de travail restent complexes. "On travaille à sensibiliser les directeurs de ces structures à protéger les salariés… C’est-à-dire nous tous", confie la préfète de l’Aveyron.

"Préserver la maîtrise de l’épidémie"

Le département n’est pas, encore à ce jour, le plus impacté d’Occitanie : le Gard, l’Hérault et la Haute-Garonne comptent de nombreux "clusters", foyers épidémiologiques. "Mais préserver cette maîtrise de l’épidémie, comme nous avons su le faire jusqu’alors, demeure essentiel", prévient Catherine de la Robertie.

Christophe Cathala
Voir les commentaires (4)
L'immobilier à Millau

110000 €

Bel emplacement et belle surfacé pour ce dépot d'environ 466 m2 de plain pi[...]

560 €

Appartement F4 dans une copropriété proche du centre ville - N 225 - Appart[...]

55 €

Place de parking - Centre de Millau - A LOUER, en centre de Millau, proche [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir
Les commentaires (4)
ourson Il y a 8 jours Le 01/07/2020 à 09:50

Je viens de vérifier, la dernière personne hospitalisée pour le covid, l'a été le 22 Mai 2020. Il n'y a pas plus de virus aujourd'hui que le 22 Mai. Les cas qui se produisent viennent de personnes qui malheureusement viennent de l'étranger. La préfète ne cherche qu'à se faire mousser et à se valoriser au firmament de l'administration!!

ourson Il y a 8 jours Le 01/07/2020 à 08:38

Encore une fausse info , aucune personne n'a été hospitalisée en Aveyron depuisau moins le 31 Mai!!! Je ne suis pas remonté plus haut. Faites attention à ce qu'on vous dit y compris la préfecture
Ref: Geodes Santé publique personnes nouvellement hospitalisées Covi 19 departement Aveyron

louchar Il y a 7 jours Le 01/07/2020 à 14:00

Bonjour, les personnes positives au Covid-19 ne sont pas nécessairement hospitalisées.

ourson Il y a 7 jours Le 01/07/2020 à 19:39

"L’ARS et l’Assurance maladie ont, semble-t-il identifié à ce jour la plupart des personnes ayant été en contact, (soit près de 400 !) avec ces quatre patients, dont l’un a été hospitalisé à Rodez"
.
Lisez bien : cette phrase fait partie du texte ci-dessus. C'est bien écrit.