Maxime, un des meilleurs apprentis-bouchers est castonétois

  • Le concours national a eu lieu ce week-end à l’école nationale supérieure des métiers de la viande, à Paris
    Le concours national a eu lieu ce week-end à l’école nationale supérieure des métiers de la viande, à Paris repro cpa / repro cpa
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Ce week-end avait lieu à l’Ecole nationale supérieure des métiers de la viande à Paris, la finale du concours "Un des meilleurs apprentis-bouchers de France".

 

Cette finale réunissait l’excellence française, puisqu’à l’instar de Maxime, notre apprenti de la boucherie Serin, qui après avoir été sacré meilleur apprenti de l’Aveyron, a poursuivi sa route en région, où il a brillamment décroché le titre du meilleur apprenti-boucher régional, pouvant ainsi représenter, grâce à sa volonté et son savoir faire, son département et sa boucherie, mais aussi la région, au prestigieux concours national.

Vingt-deux jeunes issus des différentes régions, aux parcours tout aussi impressionnants, se sont "affrontés" durant deux jours, pour décrocher le précieux graal.

Face et avec les meilleurs, dont il fait bien évidemment partie, Maxime Capelle n’a pas démérité. Certes, il n’est pas sur le podium, il n’est pas le meilleur, mais l’un des meilleurs, puisqu’il termine 11e ex-æquo et peut s’enorgueillir d’un parcours exceptionnel, qui fait aussi la fierté de ses maîtres de stage.

Mais à discuter, Maxime est malgré tout un peu déçu "J’espérais bien finir quelques places plus haut, mais c’est vrai le niveau était relevé et j’ai senti ce concours beaucoup plus physique par les épreuves, mais aussi par la pression et aussi un peu le stress…".

Ceci étant, ce cursus est pour lui une belle carte de visit, e pour un avenir professionnel tout tracé, puisque le jeune apprenti aura la semaine prochaine les résultats de son CAP, qui devraient être bons "Oui j’ai bon espoir de l’obtenir, et cette aventure aura été pour moi une très belle expérience, qui n’a pu être possible que grâce aux stages que j’ai effectués".

Mais aussi et surtout la passion, le travail et la motivation de Maxime, qui vont continuer de l’accompagner dans la vie active, puisqu’il déjà décroché un poste en CDI.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

150000 €

Onet le Château à vendre T3bis duplex traversant, rénové , expo ouest est.C[...]

186000 €

Appartement de type 6 en triplex d'environ 134 m² habitable, au premier niv[...]

75000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez!Appartemen[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir