Rodez : le galop d’essai de Verdié en passe de réussir

Abonnés
  • Yves Verdié a des idées à revendre pour étoffer l’offre du village vacances.
    Yves Verdié a des idées à revendre pour étoffer l’offre du village vacances. S.O. / S.O.
  • Plus tard, le village ne comportera que des chalets  en bois.
    Plus tard, le village ne comportera que des chalets en bois. S.O. / S.O.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’entrepreneur Yves Verdié a pris en gestion le village vacances, à Combelles. Il table sur le besoin des Français de se ressourcer pour donner un nouveau départ au site. Il est d’ores et déjà ouvert et a reçu ses premiers touristes.

Actionnaire et partenaire du centre équestre de Combelles, Yves Verdié ne pouvait pas laisser passer pareille opportunité de reprendre le village, alors en liquidation.

Mais plus qu’une aubaine ou une opération financière, le patron du groupe éponyme, y a vu l’occasion de concrétiser ses convictions liées à l’environnement.

"En tant que professionnel du tourisme, j’ai senti le pouvoir d’imaginer un concept de vacances, dans un grand espace tout dédié à la nature", explique l’entrepreneur.

La pandémie passant par là et l’envie des Français de se rapprocher de la nature n’ont fait que conforter Yves Verdié dans ses convictions. "Tout cela a pris du sens et c’est devenu comme une évidence pour moi de reprendre la gestion du domaine de Combelles", confie-t-il.

Ce cavalier et partenaire du centre équestre, aimant les animaux en général, a tout de suite vu la synergie à créer avec le reste des acteurs économiques sur le site. Le centre équestre, Ver Tea Jeu et Vend de liberté s’affichent d’ores et déjà sur le site : www.domainedecombelles.fr.

Des synergies avec les prestataires locaux et les circuits courts

Mais l’entrepreneur qui n’a pu ouvrir le site qu’en juin (et à la fin du confinement) a d’ores et déjà des idées à revendre pour étoffer l’offre du village vacances. Les locations de salles (lire par ailleurs) et la piscine olympique chauffée ne sauraient être, pour le professionnel du tourisme, une fin en soi. Nourri par sa réflexion durant le confinement, l’homme d’affaires songe à créer des synergies avec les acteurs du circuit court, les producteurs locaux, et d’autres prestataires de loisirs.

"Il nous faut encore un peu de temps pour réfléchir à tout ça", demande le patron du groupe Verdié qui bouillonne d’idées.

Mais les grandes lignes de son projet sont d’ores et déjà posées. Une soixantaine de lodges et de chalets sont ouverts pour recevoir les touristes. Certains sont déjà occupés. Les tentes en plastique et les mobile-homes seront enlevés et remplacés par des chalets en bois, pour s’intégrer à cet environnement exceptionnel. De plus, Yves Verdié ne souhaite pas seulement offrir des prestations mais dit vouloir "offrir une expérience à vivre avec des émotions". Le "climato-vertueux", comme il se qualifie lui-même est donc bien parti pour rendre à Combelles son sens originel : le loisir, oui mais dans le respect de la protection de la nature.

Un bar ouvert

Les non-résidents du village vacances ont accès au bar du site. À partir de 17 heures, il sera possible de boire un verre ou manger une glace. Des soirées thématiques (aligots, moules frites..) seront proposées aux résidents du village et ouvertes aux non-résidents.
Tout au long de l’année, il est également possible de louer les salles pour des conférences, des formations, des mariages et toutes autres activités de loisirs (cours de danse, de musique etc.). 

 

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

45 €

GARAGE FERME ET INDIVIDUEL SITUE RUE DE LA PENDERIE[...]

440 €

A LOUER Rodez - Bourran T2 d'une superficie de 40.44 m2 Entrée Cuisine amén[...]

263 €

Pas d'information[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir