Geneviève Fuertès marche en équipe

  • Geneviève Fuertès est la première femme de l’histoire à conduire la destinée du comité et de ses quelque 3 700 licenciés.
    Geneviève Fuertès est la première femme de l’histoire à conduire la destinée du comité et de ses quelque 3 700 licenciés. A.P. / A.P.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Geneviève Fuertès a été élue présidente du comité départemental de randonnée en février dernier, elle succède à Michel Longuet.

À première vue, ce n’est pas forcément très simple de succéder à Michel Longuet, « Monsieur randonnée » en Aveyron depuis tant d’années. Mais Geneviève Fuertès, élue présidente du comité départemental en février dernier, entend bien réussir cet exercice « en équipe ». « Michel est d’ailleurs jamais très loin », précise dans un clin d’œil l’ancienne infirmière scolaire aujourd’hui retraitée.
Et celle qui fut présidente du club de randonnée de son village, à Naves de Manhac, peut aussi compter sur un bureau actif et deux salariés dédiés. « On peut aisément dire que Geneviève a la main fédératrice », souffle d’ailleurs l’un d’eux, Lionel Vidal, agent de développement du comité. Également élue, adjointe en charge du scolaire dans sa commune, l’Aveyronnaise navigue au sein du comité depuis 15 ans. Ainsi, elle occupait même les fonctions de secrétaire depuis six ans. « Tout a débuté en 1990, quand on a ouvert des sentiers autour du village. On a monté le club en suivant », raconte la mère de deux enfants et grand-mère de trois petits-enfants. « Puis au comité, quand je suis arrivée, il y avait besoin du “quota de femmes” », se remémore-t-elle encore dans un sourire. « Pour autant, c’est bien la compétence qui a mené Geneviève là où elle est aujourd’hui », replace son prédécesseur. Ce qui n’empêche pas la présidente d’indiquer : « La parité me tient à cœur. » D’ailleurs, et alors qu’elle ne le revendique pas forcément, elle est la première femme de l’histoire à conduire la destinée du comité et de ses quelque 3 700 licenciés. Plus que cela, l’action sur le lien social à travers la randonnée reste un cheval de bataille pour celle qui aura aussi présidé une commission en ce sens. C’est donc « avec beaucoup d’enthousiasme » et d’ouverture que Geneviève Fuertès débute un nouveau chapitre au comité.

La rando sur ordonnance favorisée

C’est un des axes de travail du comité aveyronnais : le sport sur ordonnance. La randonnée comme vecteur de santé. Déjà depuis bien des années, les rendez-vous de masse proposent souvent des liens entre sport et santé, notamment via des partenariats avec des associations. « Le sport sur ordonnance va évoluer, indique Geneviève Fuertès. Le comité va encore davantage le favoriser. »
 

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Manhac

138000 €

Ce terrain constructible de 5680m2 est situé dans la continuité d'un lotiss[...]

Toutes les annonces immobilières de Manhac
Réagir