Un service gagnant pour Audrey Vernhes à la brasserie parisienne Café Madame

Abonnés
  • Née à Rodez, âgée de 28 ans, Audrey Vernhes a découvert la restauration lors d’un stage au Costa Rica. Elle a appris  le métier dans divers établissements parisiens, avant de voler de ses propres ailes au Café Madame depuis 2019.
    Née à Rodez, âgée de 28 ans, Audrey Vernhes a découvert la restauration lors d’un stage au Costa Rica. Elle a appris le métier dans divers établissements parisiens, avant de voler de ses propres ailes au Café Madame depuis 2019. dr / dr
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La Ruthénoise de 28 ans est tombée amoureuse "un peu par hasard" du métier de la restauration au cours d’un stage au Costa Rica. Après plusieurs expériences dans la capitale, elle vole de ses propres ailes depuis 2019 dans cet établissement du 6e arrondissement, près du Jardin du Luxembourg.

Il y a l’accent bien sûr. "On m’en parle toute la journée", confirme-t-elle. Mais, il n’y a pas que ses mots qui chantent qui trahissent la terre où ses racines ont puisé leurs forces. "Je revendique mes origines et je suis très fière d’être aveyronnaise, poursuit-elle. Je suis même carrément méga chauvine". Tant et si bien que l’incontournable aligot-saucisse figure sur la carte, ainsi que les chocolatines. "Cela fait débat mais j’y tiens", s’amuse-t-elle. Sans oublier l’affiche de Rodez accrochée en très bonne place au cœur de son établissement. Audrey Vernhes est née dans le chef-lieu de l’Aveyron, le 21 juin 1992. Frédéric, son père, ruthénois de souche (décédé en 2001), était un agent immobilier bien connu, tandis que sa mère, originaire de Neuilly-sur-Seine, était prothésiste dentaire. Elle est installée à Gruissan depuis quelques mois. Audrey Vernhes a grandi à Rodez et, après avoir décroché son bac ES, elle a opté pour l’EGC (école de gestion et de commerce) à la chambre de commerce et d’industrie (CCI) à Bourran. Lors de la deuxième année, elle a dû effectuer un stage à l’étranger. Elle a alors choisi la restauration, qu’elle ne connaissait pas du tout, et s’est envolée pour le Costa Rica. Durant les quatre mois qu’elle a passés à Playa Negra, elle l’avoue : "Je suis tombée amoureuse de ce métier. Mais, même si je m’intéresse à la cuisine, c’est de me retrouver en salle qui m’a tout de suite séduit. D’être "sur le terrain", au contact avec les clients". Aussi, à son retour d’Amérique centrale, elle a fait l’impasse sur son bachelor pour monter à la capitale : "Je voulais vivre de ma passion".

Catherine Deneuve et Emmanuelle Béart fidèles (presque) tous les jours

"J’ai appris "à l’ancienne" et j’ai été à très bonne école, toujours bien entourée, avec des personnes qui m’ont encouragée", se souvient la Ruthénoise. Elle a commencé comme serveuse, avant de faire ses preuves en tant que responsable. Elle a eu vite confirmation qu’elle était "faite pour ça" : "Mes premières expériences ont entériné mon choix et mon amour pour ce métier a encore grandi". Accueillie à La Bombe (dans le 2e arrondissement), puis deux saisons aux Deux Palais (4e), elle a ensuite rejoint son compagnon Adrien Vadon chez Lili et Riton (14e) pendant six mois. Mais, elle avait envie de voler de ses propres ailes : "Je m’étais donné cet objectif, j’étais prête". Après avoir essuyé beaucoup de refus "car les propriétaires ne veulent pas donner de gérance à une femme seule", elle a fini par se montrer "convaincante" et trouver chaussure à son pied, en 2019, avec le Café Madame, dans le 6e arrondissement. L’effectif est de six personnes, avec un directeur aveyronnais lui aussi et une chef, Laure, aux fourneaux. Dans cet établissement, ouvert sept jours sur sept, avec service continu, qui compte 40 places à l’intérieur et autant en terrasse (chauffée, elle peut être utilisée toute l’année), Audrey Vernhes propose une cuisine traditionnelle française à base de produits frais. "La clientèle est vraiment très variée, se réjouit-elle.

Il y a des étudiants car on trouve pas mal de facultés à proximité, des habitants du quartier (familles ou des personnes âgées), mais aussi des touristes avec le Jardin du Luxembourg tout près". Sans oublier des étoiles du cinéma avec Emmanuelle Béart, Catherine Deneuve ou Isabelle Huppert qui poussent la porte du Café Madame (presque) tous les jours.

Café Madame est situé au 25 de la rue Vaugirard (dans le 6e arrondissement) à Paris. Les stations de métro les plus proches sont Saint-Placide, Rennes et Saint-Sulpice. Cette brasserie est ouverte 7 jours/7, avec service continu. Renseignements au 01 45 48 82 86.
Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

275.22 €

Studio meublé composé d'une pièce principale avec coin cuisine équipé et a[...]

240 €

Studio Rodez dernier étage sans ascenseur, situé en haut de la rue du 11 no[...]

263 €

Pas d'information[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir