Michel Vimini élu maire sans surprise

Abonnés
  • Michel Vimini ceint de sa nouvelle écharpe
    Michel Vimini ceint de sa nouvelle écharpe
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le conseil municipal a été installé vendredi soir. S’il était attendu, car il fallait bien qu’il ait lieu dans les temps réglementaires, sa réunion avait tout d’une formalité. Dans cette petite commune de 717 âmes qui a voté à 84 % lors de ce second tour, la liste emportée par le nouveau maire, Michel Vimini a raflé 13 sièges sur les 15 à pourvoir. Il était donc hors de portée des deux conseillers d’opposition de faire basculer la soirée dans le suspense (Jean Fabre de Morlhon et Yves Galtier). L’intrigue n’était donc pas au programme malgré une tentative de candidature qui évidemment n’a recueilli que deux voix. Michel Vimini a été élu maire. Il sera entouré de quatre adjoints. Michel Vimini s’est installé à Villefranche-de-Panat en 1981. Médecin, il a exercé près de 40 ans dans la commune. Il a été aussi commandant des sapeurs-pompiers. Aujourd’hui, âgé de 68 ans, il veut se consacrer entièrement à la gestion du village et au confort des villageois.

Ses quatre adjoints seront, dans l’ordre : Frédéric Saysset, chargé de clientèle en assurances ; Daniel Arguel, artisan retraité ; Thibault Viguier, secrétaire de mairie ; Maryline Bousquet, secrétaire commerciale. Du programme de la nouvelle équipe on ne retiendra que des déclarations d’intention mais rien de vraiment concret. L’avenir, qui vient toujours assez vite, l’engagera à préciser les choses et à les mettre en œuvre. On retiendra cette volonté affirmée : "Après une période de confinement inédite à l’échelle nationale et dont le pays sort fragilisé, nous nous devons de renforcer nos priorités qui constituent le cœur de notre programme : la santé, l’économie, l’éducation, le cadre de vie et le bien-être des habitants...".

Ce qui ainsi explicité ne peut recueillir que l’adhésion de tous. Michel Vimini déclarait aussi : "J’ai bien compris que la mairie n’avait pas besoin de médicaments, mais d’une bonne gestion". Nous voilà donc rassurés. Le nouveau maire ne gouvernera pas par ordonnance, comme cela se fait parfois en haut lieu. Une bonne chose !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

495000 €

Dans environnement calme et très agréable avec vue imprenable sur le Lac, m[...]

320000 €

Batiment en L sur terrain de 7 000 m2 paysagé et clos. Premier bâtiment [...]

390350 €

Batiment en L sur terrain d'un hectare paysagé et clos. Premier bâtiment[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir