Basket : l’assemblée générale reportée au 5 septembre

  • Les licenciés de l’école de basket de Luc-Primaube Basket.
    Les licenciés de l’école de basket de Luc-Primaube Basket.
Publié le

Suite à l’arrêt brutal de la saison sportive mi-mars et au confinement qui a mis équipes et dirigeants à l’arrêt, Luc-Primaube Basket tente de relancer la machine depuis le 11 mai. Si le confinement a eu des répercussions importantes pour l’activité du club, ses salariés et bénévoles, ce dernier n’a pas été en sommeil complet des semaines durant. Le bureau en a profité pour se réunir en visioconférence et anticiper les enjeux de la prochaine saison, demander des subventions exceptionnelles ou bien préparer l’arrivée de la future licence dématérialisée lancée par la FFBB. Si suite au déconfinement certaines équipes avaient repris l’activité sportive en extérieur, depuis mi-juin, l’accès à la salle Citadelle à l’Espace Antoine de Saint-Exupéry a été rétabli à condition de respecter le strict protocole sanitaire. Le bruit du ballon s’est de nouveau fait entendre, notamment chez les seniors filles, uniquement pour quelques semaines, vacances d’été obligent. Si la coupure estivale était bien sûr respectée, la rentrée serait synonyme de reprise pour toutes les catégories, de l’école de basket jusqu’aux grands, sous réserve de non détérioration de la situation sanitaire.

N’ayant pas pu organiser son assemblée générale dans de bonnes conditions, le club a décidé de la reporter à la rentrée, plus particulièrement au samedi 5 septembre à 10 h 30 à l’espace Saint-Exupéry. Comme de tradition, tout le bilan de la saison sera exposé par les dirigeants du club et une attention toute particulière sera donnée à la reprise de la saison 2020-2021.

Quoi qu’il en soit, tous les membres du club espèrent que les licenciés resteront fidèles à la pratique du basket-ball dans le club. Depuis quelques saisons le LPB n’a cessé de se structurer pour être aujourd’hui le 3e club aveyronnais avec 180 licenciés (dont deux tiers féminins, premier club aveyronnais). Comme tous les clubs, l’activité s’est retrouvée ralentie, avec notamment des salariés au chômage partiel, et les défis à venir sont importants. Premièrement, un défi sanitaire pour accueillir les enfants en toute sécurité dans des règles qui seront affinées dans les prochaines semaines. Un défi sportif aussi, pour arriver à retrouver la bonne dynamique qui était celle du club et de la CTC avant cette crise. D’un point de vue financier, l’association tient aussi grâce aux sponsors et mécènes qui ont été durement touchés par la crise. Malgré toutes ces problématiques qui peuvent mettre en péril l’équilibre de notre association, le club prend le parti de rester positif en pensant que les liens de solidarité n’en seront que décuplés.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

91500 €

Venez découvrir dans le village de Luc ce terrain de 918m² à moins de 10 mi[...]

310 €

Résidence Le Clos Serin Appartement de type Studio, en rez de jardin de 18 [...]

165000 €

NOUVEAUA VENDRE RÉSIDENCE LE BARACOULancement commercial de la résidence LE[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?