Emmanuelle Gazel fait ses premiers pas à l’Hôtel de Ville

  • Emmanuelle Gazel s’installe dans le fauteuil de maire de Millau.
    Emmanuelle Gazel s’installe dans le fauteuil de maire de Millau.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Lundi, la nouvelle maire de Millau est arrivée à la mairie et s’est installée au premier étage.

Pas d’objet personnel, elle n’y a pas encore pensé alors qu’elle découvre son nouveau bureau, celui de maire de Millau, au premier étage de l’hôtel de Ville. Mais, un peu d’émotion, car cette installation est symbolique. "Et il y en aura sûrement un peu plus ici, quand nous y reviendrons", dit Emmanuelle Gazel en montrant la salle du conseil, adjacente mais désertée pour l’instant en raison des mesures sanitaires.

Elle est arrivée sans surprise à vélo et s’est garée dans la cour de la mairie.

Tout sourire, elle a pris soin de saluer chaque agent croisé, ou de passer une tête dans les bureaux sur son parcours jusqu’au premier. Et, dans l’escalier, est déjà confrontée à un premier problème du quotidien : une panne informatique ou électrique. Puis, après quelques mots à son directeur général des services, avec qui elle avait rendez-vous plus tard dans l’après-midi, Emmanuelle Gazel prend possession du bureau de maire de Millau.

Marianne trône sur la cheminée et quelques objets, cadeaux à la Ville, sont encore présents : un souvenir de la Légion, les deux truelles ayant servi aux premières pierres de l’espace Capelle et du pôle Petite enfance, l’emblème de Millau grand site. Au mur, un tableau assez sombre qu’elle ne trouve pas à son goût. Sur le bureau, la presse du jour vite rejointe par l’ordinateur portable du nouvel édile et l’imposant dossier concernant l’hôpital médian, qu’elle a récupéré le matin même après un rendez-vous de trois heures avec l’Agence régionale de santé. La nouvelle maire de Millau va en tout premier lieu rencontrer les agents communaux, les écouter. Ses adjoints doivent également prendre contact avec les directeurs des différents services. "Nous voulons prendre le temps pour écouter, entendre les attentes, précise Emmanuelle Gazel. Il n’y aura pas de réorganisation cet été. Car elle doit correspondre à notre plan de mandat. Il ne faut pas se tromper pour ne pas revenir en arrière."

Dès la semaine passée, la maire a demandé au DGS de trouver un cabinet susceptible de mener l’audit financier, en concertation avec les citoyens.

Et de libérer une ligne budgétaire dédiée. Et les services techniques vont être consultés très vite pour les 5 km de piste cyclable sécurisés promis tandis que les 50 jobs d’été sont recherchés dans les différents services, eux aussi promesse de campagne.

Le feu d’artifice du 14 juillet annulé

Première décision de la nouvelle élue : l’annulation du feu d’artifice du 14 Juillet. "Je regrette que ma première décision soit une annulation. Mais, il y a eu de nouveaux cas de Covid. Il faut rester prudent. Et nous ne pouvons pas garantir, pour cette animation, le respect des gestes barrière." En revanche, elle a demandé aux services de répondre favorablement, et d’accompagner si nécessaire, les demandes des cafés-restaurants d’étendre leurs terrasses pour les 13 et 14 juillet. "Nous devons faire attention sans empêcher la vie. Mais si l’économie devait s’arrêter à nouveau, ce serait catastrophique." Si les choses devaient s’améliorer dans l’été, le feu d’artifice pourrait n’être que reporté.

caroline gaillard
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

479.01 €

Appartement T3 - proche du centre - A LOUER, notre agence JMB IMMOBILIER, v[...]

700 €

Appartement F3 avec terrasse et garage - N454 - Appartement F3, comprenant [...]

435 €

N625 - Appartement de type F2, idéalement situé avec ascenseur, comprenant [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir