Le musée Urbain-Cabrol est ouvert l’après-midi

Abonnés
  • Luc Tournemire, qui présente une toile inédite sur les Pénitents Noirs, avec Carine Papar, conseillère déléguée à, la culture et Florian Thompson.
    Luc Tournemire, qui présente une toile inédite sur les Pénitents Noirs, avec Carine Papar, conseillère déléguée à, la culture et Florian Thompson.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Il est ouvert tous les après-midi (sauf le lundi). Deux temps forts vont ponctuer l’été avec des expositions temporaires, sur les Pénitents noirs et d’art contemporain.

La saison est lancée pour le Musée Urbain-Cabrol (MUC). L’équipement culturel de la place de la Fontaine est ouvert depuis le 1er juillet et le restera jusqu’au 30 septembre. En raison du contexte sanitaire actuel, et pour permettre un nettoyage complet tous les matins, il n’accueillera les visiteurs que les après-midi, du mardi au samedi de 14 heures à 18 h 30, et les dimanches et jours fériés de 14 heures à 18 heures (fermeture hebdomadaire le lundi).

Une décision qui pourra être revue, en fonction des annonces gouvernementales pour la fin de l’état d’urgence sanitaire, le 11 juillet. "On a envie de retrouver un mode de fonctionnement habituel, avec une ouverture la plus large possible", insiste Luc Tournemire, directeur du musée. D’autant plus que l’an dernier, le MUC avait dépassé la Chartreuse pour le nombre d’entrées comptabilisées.

Pour une visite, le port du masque est obligatoire. Quant aux règles de distanciation physique, le musée est assez spacieux et les cheminements éclatés pour qu’elles soient respectées. Concernant les visites de groupes, pour le moment il faut attendre les décisions gouvernementales.

Exposition pour un centenaire

Deux temps forts marqueront l’été du musée. Deux expositions temporaires de grande qualité. Celle sur l’art contemporain sera à voir à partir du 1er juillet (lire en encadré). Celle sur la chapelle des Pénitents Noirs est en place. "Pour le centenaire de son classement de l’édifice aux Monuments historiques, la commune a souhaité mettre en valeur des tableaux monumentaux et d’objets liés à la confrérie, dont la très belle collection dédiée au patrimoine musicale", explique Luc Tournemire. Cette exposition présente notamment une toile restaurée inédite d’une procession de Pénitents Noirs. Et dans l’ancienne bibliothèque de la société des Amis de Villefranche, sont montrés des instruments de musique, dont le "fameux" Serpent. Pour cette exposition temporaire, Luc Tournemire a aussi mis l’accent sur la place de la Fontaine. Un lieu important de l’histoire de Villefranche et porte d’entrée du musée.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

107000 €

Chauffage gaz deSitué a deux pas du centre ville, Grande maison T5/6 sur d[...]

58000 €

Aux portes de la ville, dans un secteur résidentiel calme, terrain plat de [...]

320 €

A LOUER T2 EN TRES BON ETAT AU 1ER ETAGE D'UN PETIT IMMEUBLE SUR LE TOUR DE[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir