Covid-19 : un quart des infections sont asymptomatiques

  • Covid-19 : un quart des infections sont asymptomatiques
    Covid-19 : un quart des infections sont asymptomatiques
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Dans une revue de littérature publiée ce mercredi, Santé publique France évalue à environ 25% la part des formes asymptomatiques des infections au nouveau coronavirus.

Quelle est la part des formes asymptomatiques parmi les infections au Sars-CoV-2 ? Autrement dit : parmi les personnes infectées, quelle proportion n’a jamais développé le moindre symptôme ? Selon la revue de littérature réalisée par Santé publique France, elle est beaucoup plus importante que les premiers travaux ne le laissaient penser au début de l’épidémie. Cette part serait de " 24,3% ", soit près d’un quart des infections au nouveau coronavirus.

Pour établir cette proportion, l’Agence s’est appuyée sur des études aux résultats significatifs, basées sur les cas à bord du navire de croisière Diamond Princess et du porte-avions Charles-de-Gaulle, et sur des rapatriés japonais de la région de Wuhan, des résidents d’une maison de retraite de l’état de Washington et des habitants de la commune de Vo’, l’un des premiers foyers infectieux détectés en Italie.

Transmission pré-symptomatique avérée

Santé publique France s’est également interrogée sur la transmission du nouveau coronavirus en période pré-symptomatique, dans un contexte de recherche active des contacts du patient source. Résultat : " plusieurs études de paires infectant-infecté (…) fournissent désormais une estimation convergente de la part des transmissions durant la phase pré-symptomatique autour de 50% ".

Santé publique France précise que la période de contagiosité maximale serait de " 2 à 3 jours avant, jusqu’à 8 jours après le début des symptômes ". Pour l’Agence, cela signifie que " les mesures de distanciation et de port du masque ne doivent pas être réservés aux personnes malades ", et qu’il faut " inclure des événements potentiels de transmission dans les 2 à 3 jours avant l’apparition des signes chez un cas " lorsque l’on cherche à identifier les cas contact.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir