Directrice de l’école Saint-Joseph, Jeanine Plantin prend sa retraite

Abonnés
  • L’heure des grandes vacancesest venue pour Jeanine Plantin. L’heure des grandes vacancesest venue pour Jeanine Plantin.
    L’heure des grandes vacancesest venue pour Jeanine Plantin.
Publié le

Qui dit "métier d’enseignant" dit souvent "écriture". Si Jeanine Plantin a beaucoup écrit dans sa vie, il est des signes de ponctuation faciles à écrire mais il en est un qui lui a été difficile d’apposer sur la page de son parcours professionnel, c’est le point final. Et pourtant… ce jour-là est arrivé et le livre s’est achevé ce vendredi 3 juillet 2020. Elle a commencé il y a plus de 40 ans en tant qu’institutrice, comme on disait avant, et a assumé pendant 34 ans des directions d’écoles.

Dans son métier d’enseignante, elle a pu faire preuve d’un amour inconditionnel des enfants qu’elle a rencontré et accompagné, de la maternelle qu’elle a eu à Luc jusqu’au CE/CM qu’elle a eu ailleurs dans d’autres écoles de l’Aveyron, une passion de transmettre des savoirs et de voir les élèves tirer profit de l’enseignement apporté.

Concernant les familles, elle a su entretenir des relations privilégiées, constructives pour aider au mieux les élèves, les soutenir dans leur scolarité afin qu’ils se sentent compris et épaulés. Elle a toujours été convaincue qu’il est de notre devoir d’élever chaque enfant au meilleur de lui-même, malgré ses différences et ses difficultés. Elle a toujours cru fermement à l’importance de l’éducation car dans nos écoles, ce sont les adultes de demain qu’on prépare et nous devons y attacher une large importance. Allant à comparer le métier "d’enseignant" à celui "d’éducateur".

Dans sa mission de directrice ou de chef d’établissement comme on dit maintenant, elle a su pleinement s’investir en entretenant un lien étroit avec les 2 associations Apel et Ogec avec qui elle a eu des liens basés sur des échanges cordiaux, respectueux et sympathiques afin de mener à bien les projets, qu’ils soient de l’ordre de l’animation ou de la gestion. Son dernier grand projet aura été celui de l’ouverture de la 6e classe l’an dernier et la construction de la salle de repos à l’arrière du bâtiment cette année. Lors de son pot de l’amitié le 1er juillet, elle a tenu à remercier l’ensemble des familles mais aussi la mairie, la paroisse, la tutelle, l’association propriétaire et la DDEC…

Elle a pu notifier un grand "Merci" particulier à son époux Michel qui a toujours su l’épauler.

Aujourd’hui, elle ne laisse pas la place vide et a eu l’honneur de présenter la nouvelle directrice, il s’agit de Sylvie Terral à laquelle elle a passé le flambeau. Aussi nous lui souhaitons la bienvenue et une bonne et heureuse retraite à Jeanine Plantin.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

480 €

Secteur LA PRIMAUBE, venez découvrir cet appartement T2 de 47.57 m² situé d[...]

420000 €

Grande maison traditionnelle et chaleureuse sur un parc de 2459 m² avec pis[...]

91500 €

Venez découvrir dans le village de Luc ce terrain de 918m² à moins de 10 mi[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?