Séverine Grao passionnée par la race des chiens bouviers bernois

Abonnés
  • Séverine et sa joyeuse compagnie.
    Séverine et sa joyeuse compagnie.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Séverine Grao habite Pont-de-Grandfuel avec son compagnon Julien Peltier et ses trois enfants. Ils ont acheté une maison et habitent le village depuis deux ans. La jeune femme est originaire de la Côte d’Azur et s’est installée en Aveyron en 2010. La famille a vécu en location au village de La Barthe pendant quelques années. Mais Séverine s’est découvert une passion pour les animaux et particulièrement pour la race des chiens bouviers bernois. La famille possède aussi deux chats et deux Huskys Sibériens. Tout ce monde vit en parfaite harmonie et certains de ces animaux, à tour de rôle, ont même l’autorisation de séjourner dans la maison, cette dernière adroitement aménagée par le compagnon de Séverine.

Un élevage familial et passionnel

"J’ai eu ma première Bouvier, Tania, en 2013 et j’ai eu un coup de cœur" raconte Séverine, qui a, par la suite décidé de devenir éleveuse. "J’en suis à ma 5e Bouvier". Mais un élevage à petite échelle, familial et passionnel. D’ailleurs la jeune femme travaille à mi-temps dans la restauration. Le nom du Bouvier Bernois est issu de l’allemand Berner qui signifie "chien alpin de vacher de Berne". Naturellement gentil, le Bouvier Bernois a besoin d’une présence et reste souvent très attaché à son maître. Intelligent, ce toutou est facile à dresser, et ne montre pas un caractère dominant ni agressif. Il est au contraire docile et très sociable… même s’il peut être craintif ou méfiant vis-à-vis des gens qu’il ne connaît pas. Si Séverine vous invite à rentrer dans le parc parfaitement sécurisé, cette joyeuse compagnie aboie copieusement et vient à votre rencontre avec une affection débordante et un peu intempestive mais sans aucune agressivité ! "Ce sont des chiens affectueux et fidèles" précise-t-elle. Et quand on lui demande comment se passe le toilettage de ces Bouviers au pelage particulièrement dense, la jeune femme répond : "J’ai tout le matériel nécessaire, la douche pour la toilette, le pulseur pour le séchage, les brosses, les cardes, les peignes… pour le coiffage". "Et puis, insiste-t-elle, ils sont nourris avec des croquettes de très bonne qualité et à partir d’un mois, les chiots mangent comme les adultes".

Notre éleveuse vend ses Bouviers à des familles parce que dit-elle "ils s’entendent bien avec les enfants et ce sont de bons gardiens. Des agriculteurs en demandent également pour les troupeaux. Les acheteurs ont en général de l’espace et du terrain chez eux".

On peut avoir des informations concernant l’élevage sur Facebook ou en envoyant un mail à : severine.grao@yahoo.fr

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Comps-La-Grand-Ville

27000 €

Pour vivre à la campagne et réaliser votre projet de maison : je vous propo[...]

548500 €

Maison de maître de 14 pièces principales construite au 18ème siècle, se si[...]

29000 €

COMPS LAGRANDVILLE : Maison au coeur du village sur 3 niveaux en pierre d'e[...]

Toutes les annonces immobilières de Comps-La-Grand-Ville
Réagir