Patrick Delepaut : une vie… d’envies

  • Un retraité très actif devenu vigneron amateur.
    Un retraité très actif devenu vigneron amateur.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La disparition tragique de Patrick Delepaut a jeté un voile de tristesse sur les villages de Valady et d’Auzits où il était une figure importante et très appréciée. Son départ laisse le souvenir d’un homme cultivé, généreux et attachant, attentionné et d’une extrême gentillesse.

Originaire de Saint-Quentin, il a passé sa jeunesse dans le Nord, où très jeune il s’est passionné pour l’histoire et l’archéologie. Marié à une Aveyronnaise en 1970, il découvre notre région où il vient régulièrement passer ses vacances et où il s’enthousiasme pour la recherche généalogique et l’histoire du département. Tout au long de sa vie, il partagera ses connaissances acquises sur l’histoire locale en rédigeant de nombreux textes et en contribuant aux visites du patrimoine, comme la crypte de l’église d’Auzits.

Concernant sa vie professionnelle, Patrick Delepaut, inspecteur principal et lieutenant-colonel des Douanes, a contribué au rayonnement des institutions françaises et à la modernisation des Taxes et droits Indirects.

Il a notamment défendu, à l’Assemblée Nationale et au Sénat, les textes de lois qu’il avait rédigés sur la fiscalité des tabacs, des alcools et des métaux précieux.

Il avait également contribué à préparer l’entrée de la Bulgarie dans l’Union Européenne et conseillé le gouvernement algérien sur la refonte de sa fiscalité.

Devenu veuf en 2002 après avoir soutenu son épouse tout au long de sa maladie, il se marie à Valady en 2005 avec Françoise Sagnes et acquiert une maison à La Berthoumarie (Auzits) où il devient vigneron amateur.

Il s’installe définitivement en Aveyron au moment de sa retraite en 2014.

Très investi dans les différentes paroisses au sein desquelles il a évolué, il consacrait une partie de son temps au rôle de notaire paroissial à Marcillac.

Toujours très actif et au service des autres, il venait d’être élu conseiller municipal à Auzits.

La cérémonie religieuse s’est déroulée le mercredi 1er juillet en l’église de Valady, suivie de l’inhumation au cimetière d’Auzits.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Valady

115000 €

A proximité de Rodez (12Km): Nuces : venez découvrir ce pavillon de type 3 [...]

122000 €

Valady - découvrez ce terrain de 2193m² viabilisé (eau, électricité et télé[...]

119600 €

Dans un secteur calme, à 10 minutes de Rodez, à vendre terrain plat et viab[...]

Toutes les annonces immobilières de Valady
Réagir