Le tour de l'Aveyron à scooter - étape 1, épisode 6 : des pétroulettes avant la vallée du Lot

  • Le Petroulets de l'Aubrac organisent une sorte de transhumance des mobylettes sur le plateau.
    Le Petroulets de l'Aubrac organisent une sorte de transhumance des mobylettes sur le plateau. LR / / LR
  • Sainte Mobylette, priez pour mon scooter...
    Sainte Mobylette, priez pour mon scooter... LR / / LR
  • Bonnefon, après les Infrux.
    Bonnefon, après les Infrux. LR / / LR
  • Prades d'Aubrac, presque "sudiste".
    Prades d'Aubrac, presque "sudiste". LR / / LR
  • Le pont de Lous et les eaux vertes du Lot.
    Le pont de Lous et les eaux vertes du Lot. LR / / LR
  • Sainte-Eulalie d'Olt, la dolce vita.
    Sainte-Eulalie d'Olt, la dolce vita. LR / / LR
  • Trempette ombragée sur le Mousseaux.
    Trempette ombragée sur le Mousseaux. LR / / LR
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Ce tour de l'Aveyron part à l'aventure sur les petites routes du département, défiant chaleur, pluie et pépins mécaniques, à la rencontre de beaux paysages et de belles gens. Ou l'art de se déconfiner en douceur.
Six étapes tous les dimanches du 19 juillet à fin août, et six épisodes par étape sur le site de Centre Presse, du lundi au samedi.
On a fait le plein, le moteur démarre, un coup de klaxon et c'est parti !
 

On rejoint la descente où la roue libre économise un brin les forces du scooter, et nous voici à Salgues, où la bonne humeur semble de mise, où les chiens ont des GPS et où la sainte patronne du village semble être… la mobylette. Une vieille toute rouillée sert de bac à fleurs près de l'église, mais surtout, depuis juillet 2017, une association autochtone organise une « pétrouléjade » lors des fêtes du village. Un raid de 70 km sur l'Aubrac, à parfois monter les côtes à 20 à l'heure. Pas pour la compétition, mais pour le fun. Les Pétroulets de l'Aubrac, ainsi qu'ils se nomment, sont une trentaine dans l'association, parmi lesquels Marc, Patrick et Bruno, qui me reçoivent à l'heure de casser la croûte au café, qui est aussi un relais motard. Comme quoi en deux-roues, on se fout bien de la puissance.

« On a tous 14 ans quand on est en mobylette, dit Marc, le président de l'asso. Mais pour les pétrouléjades, il y a tous les âges. L'an dernier, il y avait un jeune de 14 ans qui venait juste de passer son BSR, et qui est venu avec la mobylette du grand-père. En compagnie de sa mère, elle aussi en mobylette ».

L'histoire commence en 2016, lorsque Bernard, un Dordognot venu vois la transhumance sur l'Aubrac, est tombé en panne à Salgues avec sa pétroulette. En plein sur un nid de collègues. « La plus belle panne de ma vie », dit-il d'ailleurs. Il organisait déjà chez lui ces rassemblements de mobylettes, et les Salgos, comme ils se nomment aussi, ont repris l'idée l'année suivante. De 37 mobylettes recensées en 2017 pour la première pétrouléjade, il y en avait 135 en 2019, et les Pétroulets en attendaient plus de 200 ce dimanche 19 juillet... si la Covid-19 n'était pas passée par là.

Mais ce n'est que partie remise pour ces fous de la mob' qui durant leurs heures libres ramènent à la vie toute une cavalerie de vieux deux-roues qui dormaient alors dans des couves ou sous des bottes de paille.

Après quelques tours de roues avec les Pétroulets, direction la vallée du Lot, arrivée de cette première étape, en passant par les Infrux (la vue, toujours la vue), puis redescendre sur Prades-d'Aubrac et rejoindre les eaux vertes du Lot au pont de Lous, une aire de loisirs où l'on peut faire trempette ou se dorer la pilule sur une digue. Si vous préférez des eaux plus limpides, un petit sentier s'échappe du Lot et remonte le cours du Mousseaux. Après avoir franchi des barbelés et suivi à moitié un champ, un tout petit "gouffre" (mais c'est un bien grand mot) permet aux amoureux et autres solitaires de se tremper les fesses dans le courant d'une onde claire, avant de s'étendre sur l'herbe au soleil. Loin de tout, mais à deux pas du reste : non loin de là, les mignons petits écrins de Saint-Geniez et de Sainte-Eulalie voient déjà une belle activité fluviale sur le Lot. Canoës et baigneurs s'y adonnent à coeur joie. La dolce vita, quoi.

Laurent Roustan
Voir les commentaires
L'immobilier à Prades-D'aubrac

22000 €

Entre Aubrac et Vallée du Lot, en périphérie du village de Prades d'Aubrac,[...]

45000 €

Appartement de Type 3 Duplex aux pieds des pistes de ski de la station de B[...]

40000 €

en copropriété, local commercial ayant été aménagé en appartement de tye 2 [...]

Toutes les annonces immobilières de Prades-D'aubrac
Réagir