Réorganisation de la collecte et du traitement des déchets

  • Le Smictom précise aux élus les nouvelles contraintes du ramassage des ordures ménagères.
    Le Smictom précise aux élus les nouvelles contraintes du ramassage des ordures ménagères.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Faisant suite à une pétition divulguée par le comité Causse comtal de Barriac, la municipalité a organisé vendredi 10 juillet une réunion de travail et d’information auprès des élus avec le Smictom (Syndicat mixte intercommunal pour la collecte et le traitement des ordures ménagères).

C’est en 2017 que le Smictom Nord Aveyron a été créé prenant en charge deux communautés de communes : Aubrac-Carladez Viadène et Comtal-Lot Truyère, administrées par des élus.

La vocation du syndicat est de répondre à des exigences d’économies, d’optimisation et d’amélioration de la qualité du service rendu sur un territoire en se conformant à la réglementation optimisée pour une maîtrise budgétaire innovante et respectueuse de l’environnement.

Philippe Molinier (responsable technique), Johanna Majane (responsable administrative) aux côtés d’Elodie Gardes (présidente du syndicat) ont détaillé les changements à prendre devant les nouveaux contextes réglementaire, économique, sociétal et l’augmentation des tonnages de tri sélectif. Les coûts s’envolant pour la collecte et voulant limiter la répercussion des taxes pour les habitants, des décisions ont été prises De nouvelles colonnes enterrées, semi-enterrées ou aériennes sont installées dans des endroits propices au ramassage. Une colonne équivaut à 9 conteneurs.

Les anciens bacs à ordures ménagères seront retirés.

Le regroupement des points de collecte engendrera moins d’arrêts pour les chauffeurs et limitera les coûts.

Une première série d’informations a été envoyée par la Poste et a donné un résultat bien médiocre en raison du Covid 19 ; une partie de la population a découvert les nouveaux points de collecte une fois l’installation effectuée.

Ce document de huit pages sera redistribué avec notamment un rappel du tri sélectif à effectuer pour chaque usager et une information sera divulguée auprès des scolaires.

"Les premières colonnes enterrées donnent satisfaction et pour les aériennes, le choix de l’emplacement pourra éventuellement être revue" souligne Jean-Luc Calmelly (maire de la cité). "En ce qui concerne le village de Barriac, deux bacs seront installés près de l’église, en complément des colonnes situées près de la sortie du village".

Il est essentiel de revoir le comportement de chacun face à ce problème de déchets. Trop de gens déposent encore leurs détritus parfois non triés au pied des collecteurs sans se soucier des répercussions sanitaires et des coûts supplémentaires.

Contact 05 65 51 52 19

ou sna@orange.fr

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

390 €

BOZOULS : Dans une résidence récente au calme, venez découvrir ce grand T2 [...]

365 €

Dans le joli village de BOZOULS, venez découvrir cet appartement T1 Bis de [...]

98400 €

EXCLUSIVITE !! Au coeur de BOZOULS dans une résidence récente sécurisée. Ag[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir