Le conseil municipal lance le projet de la rénovation de la salle des fêtes

  • Aperçu  de la future salle des fêtes du village.
    Aperçu de la future salle des fêtes du village.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La salle des fêtes est, sur la commune, l’unique lieu disponible pour organiser une rencontre, une activité ou une manifestation. Le service qu’elle rend à la population est très apprécié. Elle est également louée pour l’organisation de mariages ou anniversaires émanant de locataires privés n’habitant pas forcément sur la commune. C’est donc un lieu très demandé ; son taux d’occupation est important.

Cette salle a plus de 30 ans. N’est-il pas normal qu’elle ait besoin d’une cure de jouvence ? Un certain nombre de ses équipements sont devenus obsolètes ou défaillants par rapport aux normes actuelles. En effet des aménagements deviennent inéluctables au regard des exigences et de la réglementation actuelle ; ce sont en particulier, les conditions d’accessibilité notamment pour les personnes à mobilité réduite (PMR), les normes sanitaires auxquelles les infrastructures actuelles ne correspondent plus ainsi que les conditions d’isolation et plus largement de consommation d’énergie. La municipalité précédente avait réfléchi à ces différents points. Lors du conseil municipal, le 16 juin, Audrey Luche, architecte DPLG, a présenté l’avant-projet définitif. Elle a projeté à l’écran les supports descriptifs du projet et expliqué l’ensemble des travaux prévus ; cette présentation a permis à chacun d’appréhender le dossier. En plus des points mentionnés précédemment, il faut noter : la création d’un local de stockage des matériels et mobiliers (qui ne pourront plus être rangés sous l’estrade), la création d’une entrée avec SAS (pour maîtriser les coûts énergétiques) et un agrandissement de l’avant (côté terrain de sport) pour la partie bar.

Après discussion, le conseil municipal décide de lancer le projet et donc les appel d’offres (le permis de construire étant en cours d’instruction auprès des services compétents). Sous peu, certainement dès la mi-septembre, les Saturninois et autres utilisateurs seront privés de "leur salle".

Ils souhaitent vivement que la durée de cette fermeture soit la plus courte possible.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir