Assistants médicaux? Musiciens ? A chaque pays ses robots à l'heure du Covid-19

  • En Belgique, un robot semi-humanoïde était programmé pour prendre la température des visiteurs de l'hôpital.
    En Belgique, un robot semi-humanoïde était programmé pour prendre la température des visiteurs de l'hôpital. Kenzo TRIBOUILLARD / AFP / Kenzo TRIBOUILLARD / AFP
  • Au Danemark, des robots opèrent des prélèvements naso-pharyngés pour détecter les malades du Covid-19.
    Au Danemark, des robots opèrent des prélèvements naso-pharyngés pour détecter les malades du Covid-19. Courtesy of University of Southern Denmark / Courtesy of University of Southern Denmark
  • A Taïwan, des robots musiciens encouragent les équipes de baseball dans les stades
    A Taïwan, des robots musiciens encouragent les équipes de baseball dans les stades Sean CHANG / AFPTV / AFP / Sean CHANG / AFPTV / AFP
  • En Malaisie, des robots représentent les étudiants lors des cérémonies de remises de diplômes.
    En Malaisie, des robots représentent les étudiants lors des cérémonies de remises de diplômes. Universiti Sultan Zainal Abidin / AFP / Universiti Sultan Zainal Abidin / AFP
  • A Singapour, des robots désinfectent l'espace public.
    A Singapour, des robots désinfectent l'espace public. Catherine LAI / AFPTV / Nanyang Technological University / AFP / Catherine LAI / AFPTV / Nanyang Technological University / AFP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(ETX Studio) - Alors que les nouvelles technologies continuent de progresser, les scientifiques du monde entier développent des robots de différentes formes et spécificités, et la pandémie n'a fait qu'accélérer le mouvement. Qu'ils soient humanoïdes ou non, ces assistants du quotidien se spécialisent tant dans les soins à la personne qu'à la désinfection ou à la remise de diplôme. Voici comment les technologies intelligentes ont été utilisées ces derniers mois pour améliorer le quotidien.


Belgique: Assistant médial robotisé 

En mai dernier, l'entreprise belge ZoraBots a commencé à tester ses robots CRUZR à l'hôpital universitaire d'Anvers. Ce robot semi-humanoïde était programmé pour prendre la température des visiteurs de l'hôpital et détecter s'ils arboraient ou non un masque de protection. Recourir à un tel robot permet de limiter l'exposition des soignants aux virus tels que le Covid-19.

Danemark: bras automatiques en milieu hospitalier

L'Université de Southern Denmark a aussi annoncé avoir conçu, en mai dernier, des robots capables d'assister au diagnostic du Covid-19. Contrairement au robot belge, les Danois ont mis au point des bras articulés pour procéder aux prélèvements naso-pharyngés. Les bras étaient désinfectés entre chaque patient pour offrir des conditions sanitaires optimales et éviter au personnel soignant d'être en contact avec les malades.

Taïwan: des robots musiciens

Du fait de la pandémie, le public n'a pas pu faire son retour dans les stades pour soutenir ses équipes de baseball à Taïwan, mais depuis le mois d'avril, les autorités remplissent les stades de mannequins en carton ou en plastique et ajoutent des robots musiciens pour assurer l'ambiance en tribunes. Jusqu'à cinq robots musiciens sont synchronisés pour jouer et encourager les joueurs sur le terrain.

Malaisie : des diplômés virtuels

Comme les rassemblements de personnes restent interdits à travers le monde pour réduire la propagation du nouveau coronavirus, les étudiants n'ont pas pu participer aux traditionnelles cérémonies de remise de diplômes. Mais pour pallier ce manque, certaines universités comme celle du Sultan Zainal Abidin de Malaisie ont organisé une remise de diplôme virtuelle, avec des robots affichant sur un écran le visage de l'étudiant diplômé prêt à recevoir le précieux sésame.

Même si les étudiants de cette université se sont fortement opposés à cette idée au début du mois de juin, d'autres universités à travers le monde ont mis en place de telles cérémonies robotisées.

Singapour: robots désinfectants

Comme le bras robotisé de l'université danoise, un appareil similaire a été développé à Singapour pour aider les professionnels de santé à lutter contre le Covid-19. Mais au lieu de diagnostiquer les patients, ce bras robotisé appelé XDBOT by NTU est capable de désinfecter de vastes surfaces tout en étant contrôlé à distance par un humain. Les tests concernant ce robot ont démarré en avril dernier.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir